Bienvenue sur le nouveau site de la FCCQ

Découvrez l'étendue de notre engagement pour l’économie du Québec

Santé et sciences de la vie

Communiqués

1 juin 2023

PROJET DE LOI N° 15 – La création de Santé Québec peut réellement changer la donne pour la mobilité de la main-d’œuvre et l’innovation, selon la FCCQ

Montréal, le 1er juin 2023 – Alors que débute cette semaine l’étude détaillée, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) réitère l’importance d’adopter le projet de loi n° 15 afin d’abaisser les barrières à la mobilité régionale de la main-d’œuvre et de placer enfin l’innovation au cœur de l’approche québécoise en matière de santé et de services sociaux.

La FCCQ a d’ailleurs produit un mémoire à propos de ce projet de loi qui peut être consulté ici.

« La pénurie de main-d’œuvre qui se manifeste dans presque l’ensemble des secteurs est aggravée par d’importantes disparités régionales, particulièrement dans la capacité d’attraction et de rétention du personnel. C’est un enjeu pour les soins offerts à la population, mais aussi pour le développement des régions qui en sont victimes », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« La non-reconnaissance de l’ancienneté des travailleurs de la santé qui demeurent dans le réseau public, et qui souhaitent s’établir dans une autre région, constitue une barrière importante à la mobilité de la main-d’œuvre et de leurs familles. C’est pourquoi la FCCQ appuie le principe de l’ancienneté réseau et souhaite l’adoption de ce projet de loi », a poursuivi M. Milliard.

Pour optimiser l’innovation dans notre système de santé

La FCCQ a également formulé plusieurs recommandations afin de placer l’innovation au cœur du mandat de Santé Québec. Ainsi, l’innovation et la recherche d’efficacité devraient être inscrites dans le mandat de Santé Québec, tout comme l’attribution selon des critères de valeur, plutôt que sur la règle archaïque du plus bas soumissionnaire.

Certaines dispositions concernant les centres médicaux spécialisés et les mesures de la « nécessité médicale » et du « patient d’exception gagneraient également à être précisées au cours de l’étude détaillée du projet de loi.

Parmi les messages livrés au ministre de la Santé, Christian Dubé, la FCCQ tient également à exprimer son appui à la recommandation de Me Michel Clair de mettre en place des « conseils de surveillance et d’alliance communautaire » et d’y inclure une représentation du réseau des chambres de commerce.

« Le milieu économique local et régional a à cœur le bon fonctionnement des établissements de santé et l’amélioration des conditions de santé de la population et saura répondre présent, comme il sait si bien le faire quand on fait appel à son expertise et son ancrage territorial », a conclu M. Milliard.

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 123 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

-30-

Javier Garcia
Attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec
T. 514 844-9571 poste 3586 C. 438 408-3731
javier.garcia@fccq.ca

Partager