Bienvenue sur le nouveau site de la FCCQ

Découvrez l'étendue de notre engagement pour l’économie du Québec

Finances et économie

Communiqués

7 novembre 2023

Mise à jour budgétaire du Québec : Plusieurs bonnes priorités, mais de grands oubliés aussi dans cette mise à jour budgétaire, selon la FCCQ

Montréal, le 7 novembre 2023 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) partage la plupart des constats qui se retrouvent dans la Mise à jour budgétaire d’aujourd’hui, mais est déçue de ne retrouver qu’un éventail assez limité de solutions dans ce qui a été présenté par le ministre des Finances, Eric Girard.

« Le gouvernement fait le bon constat et établit de bonnes priorités, mais certains angles morts doivent être soulignés, dans cette Mise à jour budgétaire. L’adaptation aux changements climatiques nécessite effectivement des investissements dans les communautés, mais il sera important que les nouvelles sommes annoncées n’aillent pas seulement dans les infrastructures municipales. Le développement des compétences vertes de la main-d’œuvre et les projets de décarbonation des entreprises font aussi partie de la solution », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Par ailleurs, la FCCQ se réjouit de constater que l’une de ses demandes importantes en matière de soutien aux entreprises et à l’innovation, soit la prolongation du crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation (C3i) jusqu’au 31 décembre 2029, est annoncée dans le cadre de cette mise à jour. Par contre, les taux bonifiés, eux, ne sont pas reconduits, ce qui constitue une déception, compte tenu des besoins financiers importants des entreprises. Les 404 M$ sur cinq ans pour appuyer les communautés et le secteur forestier représentent aussi des investissements attendus par l’industrie, alors qu’elle a été frappée de plein fouet par les feux de forêt durant l’été.

« Pour répondre à la crise du logement, les sommes de l’entente Québec-Canada sont bienvenues pour financer de nouveaux logements sociaux et abordables, mais les initiatives à venir pour aider les municipalités à accélérer la construction de logements seront au moins aussi cruciales. L’intention de permettre aux municipalités de se doter d’une flexibilité accrue quant à leur règlement d’urbanisme et de faciliter le développement de logements accessoires constitue une belle approche pour encourager la densification », a poursuivi M. Milliard.

La FCCQ considère également que les difficultés urgentes auxquelles sont confrontés les médias électroniques québécois auraient dû commander une réaction rapide, dès la présente Mise à jour.

« Les gouvernements ont réagi au bouleversement de l’environnement d’affaires des médias écrits en mettant en place différentes mesures d’aide qui ont permis de stabiliser ces entreprises de presse vitales pour notre démocratie, tant sur le plan régional que national. Il est maintenant clair que les médias électroniques, tant en télévision qu’en radio, font face au même problème : l’effondrement des revenus publicitaires, accaparés par les grandes plateformes. Le sort des médias régionaux est particulièrement préoccupant. Nous nous attendions à trouver une réponse rapide à cette crise dès maintenant, mais nous comprenons que ça ira au prochain budget », a indiqué M. Milliard.

De plus, la FCCQ regrette que les investissements en formation se limitent seulement à l’industrie de la construction ainsi que dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il ne faut pas oublier que les entreprises du secteur privées occupent un rôle important dans le rehaussement de la productivité du Québec.

Enfin, la FCCQ salue l’engagement renouvelé du gouvernement à atteindre l’équilibre budgétaire d’ici 2027-2028 tel que prévu, et ce malgré une révision défavorable de plus de 1,1 G$ en matière de revenus fiscaux et de service de la dette pour 2023-2024.

Partager