Bienvenue sur le nouveau site de la FCCQ

Découvrez l'étendue de notre engagement pour l’économie du Québec

Main-d'œuvre et immigration

Communiqués

5 avril 2022

Recueil de recommandations : S’adapter au marché du travail en pleine évolution

Alors que la pénurie de main-d’œuvre continue à inquiéter un nombre grandissant d’employeurs québécois, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) dévoile aujourd’hui un recueil contenant 28 recommandations afin d’aider le Québec à s’adapter au marché du travail en pleine évolution. Forte des réflexions de ses membres, la FCCQ est grandement impliquée dans l’élaboration des politiques publiques en matière de développement de la main-d’œuvre. La mise en place de ces recommandations nous aiderait à être plus productif, plus inclusif et surtout plus agile afin de faire face aux transitions profondes auxquelles fait et fera face le Québec au cours des prochaines années.

Cliquez ici pour consulter le document complet.

La pénurie de main-d’œuvre québécoise découle de nombreux facteurs et aucune solution ne pourrait s’y attaquer seule convenablement. Il y a lieu de mettre en place des initiatives multiples dans de nombreux domaines afin d’y faire face. C’est pourquoi les recommandations émises par la FCCQ portent à la fois sur l’immigration, l’éducation, la formation continue, l’assurance-emploi, l’inclusion des peuples autochtones et les initiatives de rétention des travailleurs expérimentés.

« Le marché du travail a été profondément chamboulé par la pandémie. Le vieillissement de la population, la transition des emplois vers des activités sobres en carbone, et l’arrivée de nouvelles technologies sont des éléments précurseurs d’un marché de l’emploi en pleine mutation. Alors que ces changements risquent de perdurer au cours des prochaines années, nous sommes convaincus que nos milieux de travail ont la capacité de s’adapter rapidement si l’État les appuie. Cependant, nous devons développer les outils nécessaires afin de nous permettre de réagir plus efficacement dans le futur », affirme Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Avec ce recueil de 28 recommandations, la FCCQ ne fait pas rupture avec les initiatives importantes mises de l’avant au cours des dernières années par les gouvernements, mais se met en mode collaboratif avec l’ensemble des partenaires du marché du travail afin d’aller plus loin et trouver des solutions concrètes aux enjeux de main-d’œuvre de l’ensemble des régions et de l’ensemble des secteurs économiques québécois.

Partager