Bienvenue sur le nouveau site de la FCCQ

Découvrez l'étendue de notre engagement pour l’économie du Québec

Main-d'œuvre et immigration

Communiqués

17 février 2022

Les milieux des affaires et de l’enseignement se mobilisent pour la persévérance scolaire !

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire 2022, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Table ronde entre le milieu des affaires et de l’éducation présentent la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire. Dévoilée lors d’une conférence de presse avec le ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire a pour objectif de souligner l’importance de la réussite éducative des employés-étudiants de tous âges.

Élaborée par les membres de la Table ronde entre le milieu des affaires et de l’éducation et par le Réseau québécois pour la réussite éducative, cette initiative de la FCCQ propose 5 engagements pour les employeurs ainsi que des outils pour favoriser la conciliation études-travail de leurs employés.

Les engagements présentés dans la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire sont les suivants :

  1. S’assurer que l’horaire de travail est adapté aux besoins des employés-étudiants.
  2. Prévoir un temps de repos suffisant entre une période de travail et une journée d’apprentissage.
  3. Encourager la poursuite des études jusqu’à l’obtention du diplôme, ou de la qualification visée.
  4. Prévoir des mécanismes de rétroaction avec l’employé-étudiant quant au succès de sa conciliation études-travail.
  5. Faire connaître à l’employé-étudiant nos engagements en matière de persévérance scolaire et ce que cela signifie pour lui.

Considérant la période de transition importante à laquelle fait face le marché du travail, il est nécessaire d’encourager les élèves du secondaire et les étudiants des niveaux postsecondaires à décrocher leur diplôme ou d’obtenir leurs qualifications. Afin de nous assurer du succès de ces élèves et étudiants, nous invitons les entreprises à s’engager à la réussite scolaire de leurs étudiants en emplois en signant la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire.

Citations

« L’engagement et l’implication des employeurs à favoriser la réussite éducative de nos employés-étudiants sont essentiels au développement d’une main-d’œuvre qualifiée. Je suis fier des engagements que nos organisations prennent en ce sens et j’invite les employeurs du Québec à s’engager avec nous pour investir dans leur plus précieuse ressource : leurs employés. »

– Charles Milliard, Président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

 

« La persévérance scolaire a toujours été capitale. Elle l’est maintenant plus que jamais, au sortir de la pandémie. Je me réjouis que le milieu des affaires et les entreprises lèvent la main et se dotent d’une Charte pour soutenir la persévérance scolaire. En créant des environnements de travail sains et propices à l’échange, les jeunes auront l’occasion de se réaliser au travail tout en poursuivant leurs études jusqu’au niveau de diplomation désiré. Nous avons collectivement un rôle à jouer pour les soutenir dans l’atteinte de leur plein potentiel et dans leur réussite éducative. Je remercie tous les employeurs qui placeront la persévérance scolaire au cœur des valeurs de leur entreprise. »

–  Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

 

« Le réseau collégial et le réseau universitaire sont au cœur du développement d’un Québec prospère. L’augmentation du nombre de diplômés contribuera assurément à atténuer la rareté de main-d’œuvre qui touche l’ensemble des secteurs d’activité sociale et économique. Pour cela, tous les acteurs impliqués, dont les employeurs, doivent favoriser la persévérance et la diplomation. Je suis très heureuse de cet engagement que représente la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire. »

– Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

 

« Dans le contexte actuel, où les besoins en main-d’œuvre sont importants, les entreprises ont tout à gagner à embaucher des élèves du secondaire et des niveaux postsecondaires. Toutefois, en tant que collectivité, nous devons faire de leur réussite scolaire une priorité, puisque ces personnes formeront la relève qualifiée dont nous aurons grandement besoin au cours de la prochaine décennie. Avec la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire, la FCCQ vise juste en encourageant les entreprises à faire preuve de flexibilité pour prendre en compte les besoins de leurs employés et favoriser la réussite de leurs études. Le Québec a besoin de travailleuses et de travailleurs qualifiés qui auront acquis les compétences requises pour s’adapter en continu au marché du travail. »

– Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration

 

L’élaboration de la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire a été rendue possible avec le soutien des membres de la Table ronde entre le milieu des affaires et de l’éducation, dont : L’Association québécoise d’alternance études-travail, le Bureau de coopération interuniversitaire, CGI, la Fédération des cégeps, la Fédération des centres de services scolaires du Québec, METRO, Mouvement Desjardins, Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec et avec la collaboration du Réseau québécois pour la réussite éducative.

 

« En tant qu’employeur privé le plus important au Québec, METRO est fière de concrétiser son engagement à favoriser la réussite éducative de ses employés-étudiants. Comme certains de nos emplois représentent une opportunité d’entrée sur le marché du travail pour les étudiants, nous souhaitons les soutenir dans leur développement et leur offrir la flexibilité nécessaire pour poursuivre leur parcours académique et assurer leur réussite scolaire. Nos employés sont la force de notre organisation et nos étudiants d’aujourd’hui, nos leaders de demain. »

 – Denis Brisebois, Vice-président, opérations chez METRO

 

« Nous sommes tous responsables de l’avenir de nos jeunes. L’atteinte de leurs objectifs et la poursuite de leurs rêves passent entre autres par l’écoute et l’accompagnement que nous leur offrons. À mes yeux, il faut multiplier les actions qui font une réelle différence. Desjardins, qui emploie plus de 53 000 personnes, appuie cette initiative porteuse pour la réussite éducative de notre jeunesse. »

– Guy Cormier, Président et chef de la direction de Desjardins

 

« La Fédération des centres de services scolaires du Québec salue l’initiative de la FCCQ. La mobilisation de tous les acteurs envers la persévérance scolaire, incluant les employeurs, est un gage pour la réussite des élèves. Chaque geste compte ! »

– Caroline Dupré, Présidente-directrice générale de la Fédération des centres de services scolaires du Québec

 

« Dans un contexte qui présente une multitude de défis aussi complexes que diversifiés, le Québec doit pouvoir miser sur une main-d’œuvre plus nombreuse et bien qualifiée. Il faut donc encourager la persévérance à tous les niveaux, y compris au collégial, car 94 % des emplois créés entre 2018 et 2028 demanderont au minimum un diplôme du cégep. En 2028, ce sont 49 % de tous les emplois qui seront occupés par des diplômés de l’enseignement supérieur »

– Bernard Tremblay, Président-directeur général de la Fédération des cégeps

 

« Il est primordial que toutes les personnes étudiantes, du secondaire jusqu’à l’enseignement supérieur, puissent compléter leur parcours et obtenir leur diplôme. Les employeurs doivent les soutenir et les encourager, contribuant ainsi à leur développement personnel à long terme et au mieux-être de la société. »

– Pierre Cossette, Président du Bureau de coopération interuniversitaire et Recteur de l’Université de Sherbrooke

 

« La persévérance scolaire est une responsabilité collective qui interpelle l’ensemble de la société. À ce titre, l’OCCOQ salue l’engagement des employeurs envers la conciliation travail-formation en adoptant les meilleures pratiques pour favoriser la réussite éducative de leurs employés-étudiants. En aidant les jeunes et les adultes à trouver un sens à leurs études, les conseillers et conseillères d’orientation sont aussi pleinement engagés dans cet effort collectif. »

– Josée Landry, Présidente de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec

« C’est une opportunité partagée qu’un apprenant ait un emploi pendant ses études. Toute fois, c’est une responsabilité de promouvoir une saine conciliation études-travail, en offrant des conditions gagnantes pour la poursuite de ses études jusqu’à l’obtention de son diplôme pour lequel nous serons tous gagnants!» – Danielle Roy, Présidente de l’Association québécoise d’alternance étude-travail

 

« L’éducation ouvre la porte du succès pour nos jeunes. La persévérance scolaire est critique afin de leur offrir une chance égale à tous. C’est notre responsabilité sociale d’en prendre charge. La Charte représente un gage de leadership engageant et motivant pour ces jeunes ! Signez-la !! »

– Isabelle Leclerc, Conseils stratégiques et Administratrice de sociétés

 

« La conciliation études-travail est au cœur des préoccupations des Instances régionales de concertation en persévérance scolaire et en réussite éducative depuis 20 ans. Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, nous devons poursuivre nos efforts pour maintenir les jeunes engagés envers leurs études. Nous sommes fiers d’avoir contribué à la mise sur pied de la Charte des employeurs pour la persévérance scolaire. Cette initiative s’ajoute à de nombreuses autres actions portées par notre réseau. »

– Annie Grand-Mourcel, Présidente du Réseau québécois pour la réussite éducative.

Partager