Bienvenue sur le nouveau site de la FCCQ

Découvrez l'étendue de notre engagement pour l’économie du Québec

FCCQ

Communiqués

29 août 2022

Élections québécoises: la FCCQ propose des mesures concrètes pour le prochain mandat

 Montréal, le 29 août 2022 – La campagne électorale est officiellement lancée et la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est fière de pouvoir compter sur son réseau de chambres de commerce qui tiendra, dans les semaines à venir, une série de débats électoraux qui mettront en scène les candidats en région. La FCCQ organisera également son propre débat le 12 septembre prochain. Une réelle opportunité pour échanger et pour discuter des enjeux qui touchent les Québécoises et Québécois à travers la province.

Plusieurs chantiers sont à développer pour aider à faire rayonner le Québec et sa communauté d’affaires. C’est pourquoi la FCCQ a tient à rappeler ses 22 recommandations pour 2022.

La rareté de main-d’œuvre, les attentes en économie et innovation ainsi que les besoins en développement régional sont notamment au cœur de cette plateforme électorale. La FCCQ y amène également des propositions en matière de santé, en gestion de l’état et pour accroître la performance environnementale du Québec.

« Les 22 recommandations exprimées dans cette plateforme regroupent les attentes émises par notre réseau de chambres de commerce et d’entreprises à travers les 17 régions du Québec. Ces mesures tangibles pourront être prises en compte dans les politiques du parti qui formera le gouvernement après les élections du 3 octobre », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Pénurie de la main-d’œuvre : l’enjeu principal de la campagne électorale

Le Québec n’est pas au bout de ses peines alors que plus 271 000 postes vacants sont à combler, selon les plus récentes données. Pour la FCCQ, il sera important d’établir les seuils d’immigration annuels sur des faits, en favorisant une lecture commune de la situation afin d’éviter les changements de cap abrupts. Définir et augmenter notre capacité d’accueil afin de rejoindre le niveau des besoins de main-d’œuvre provenant de l’immigration est essentiel, mais pas au gré des aléas politiques. La FCCQ estime également que le Québec peut en faire plus pour réduire les délais de traitement des candidats à l’immigration économique.

«Notre capacité d’intégration des nouveaux arrivants constitue un enjeu fondamental qui devra être traité en priorité dans le prochain mandat du gouvernement. Des lacunes sont observées actuellement en francisation, dans la reconnaissance des compétences, dans la régionalisation entre autres, ce qui nuit grandement à l’intégration », a poursuivi M. Milliard.

Dans la plateforme 22 recommandations pour 2022, la FCCQ présente également des mesures incitatives pour les travailleurs expérimentés à demeurer sur le marché du travail, pour favoriser la mobilité de la main-d’œuvre en région ainsi que pour permettre aux travailleurs d’investir dans leur propre formation, via l’instauration d’un régime volontaire d’épargne formation continue.

Développement régional : logements locatifs, services de garde éducatifs et transport aérien

En ce qui a trait au développement régional, la pénurie de logements locatifs et le manque de places en services de garde éducatifs seront deux enjeux auxquels le gouvernement devra s’attaquer. Ces deux grandes problématiques entraînent des conséquences économiques importantes. Dans un sondage de l’Observatoire FCCQ réalisé en 2021, 85% des entreprises ont répondu que le manque de places en services de garde éducatifs avait un impact néfaste sur le développement des entreprises.

L’accessibilité aux régions par voies aériennes se doit également d’être prise en compte puisque les liaisons éligibles aux billets à tarifs réduits doivent, pour le moment, passer par les grands centres comme Montréal et Québec. De plus, un suivi étroit par rapport aux résultats des récentes annonces gouvernementales en ce qui a trait aux prix des billets, au volume de passagers et à la rentabilité des lignes aériennes régionales devrait être mis en place.

« La difficulté de pourvoir des postes en région dans un contexte de rareté de main-d’œuvre est intimement liée à la pénurie de logements locatifs et au manque de places en services de garde éducatifs. Si le gouvernement souhaite passer à l’action sur l’un de ces chantiers économiques, il devra le faire sur les autres. Ce que la FCCQ recommande, c’est une réelle politique axée sur le développement régional engagée sur plusieurs champs d’actions simultanés », a affirmé Charles Milliard.

Pour consulter la plateforme résumée 22 recommandations pour 2022 de la FCCQ : ici

Pour consulter la plateforme complète 22 recommandations pour 2022 de la FCCQ : ici

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 120 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant, concurrentiel et durable.

-30-

Laurent Corbeil
Conseiller aux communications et attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec
T. 514 844-9571 poste 3602 | C. 514-827-3723
laurent.corbeil@fccq.ca

Partager