Accueil | English | Nous contacter
 

À propos de la FCCQ

Les présidents depuis 1909

M. Isaïe Préfontaine (1909-1911)

Fondateur de la Fédération et premier président du Bureau de direction, M. Isaïe Préfontaine était un promoteur immobilier prospère de Montréal. Il a également été à l’origine de la création de l’École des Hautes Études Commerciales, dont il fut le premier président.


» Michael Novak 2015-2016
» François Camirand 2014-2015
» Renaud Caron 2013-2014
» Luc Villeneuve 2012-2013
» Marie-Huguette Cormier 2011-2012
» Me. Louis Bernier 2010-2011
» Richard Payette 2009-2010
» Roch L. Dubé 2008-2009
» Richard Côté 2007-2008
» Patrice simard, fca 2006-2007
» Robert Cloutier 2005-2006
» Mathieu Bouchard 2004-2005
» André Tremblay 2003-2004
» Sean Finn 2002-2003
» Guy Tremblay 2001-2002
» Gaétan Gagné 2000-2001
» Jean Houde 1999-2000
» Serge Saucier 1998-1999
» Pierre Martin 1997-1998
» Jacques Girard 1996-1997
» Raynold Langlois 1995-1996
» Nicol Pageau-Goyette 1994-1995
» Louis A. Tanguay 1993-1994
» Yvon Marcoux 1992-1993
» Avant 1992  
   

M. Michael Novak (2015-2016)

Michael Novak est président du conseil d’administration de la FCCQ et investisseur et conseiller principal pour deux entreprises en démarrage.

La première est une coopérative se spécialisant dans les ateliers (makerspace) pour la création, le prototypage et la fabrication, en métal et autres matériaux, de produits innovateurs en vue de leur commercialisation (Espace Fabrique).

La seconde est une plateforme Web utilisée par les entreprises pour tester leurs nouveaux produits auprès de leurs clientèles cibles avant de finaliser leur développement et leur commercialisation (LaunchLeap ).

Avocat de formation, il agit comme conseiller auprès de plusieurs entreprises canadiennes et siège à de nombreux conseils d’administration d’entreprises OBNL. Jusqu’à sa retraite en fin d’année 2013, il était vice-président directeur de SNC-Lavalin.


M. François Camirand (2014-2015)

Co-fondateur d’Alter Ego Capital, Monsieur Camirand est un administrateur de sociétés et un spécialiste du financement des entreprises.

Alter Ego Capital est une société montréalaise de placements privés spécialisée dans le secteur des produits de consommation. La société est actionnaire d’entreprises manufacturières, de distribution et de commerce de détail. Sa filiale, Alter Ego Immobilier, finance des projets de développement commerciaux et offre un éventail complet de services de gestion d’actifs immobiliers.

Au cours de sa carrière,  Monsieur Camirand  a assumé divers postes de haute direction à la Banque Scotia à Montréal et à Toronto. Il compte plus de 25 ans d’expérience en planification stratégique, financement commercial et immobilier, gestion des ventes et des risques. A titre de Vice-président et Chef de marché pour le Québec, il a développé de nombreuses nouvelles unités d’affaires et positionné la Scotia comme chef de file du financement aux moyennes et grandes entreprises du Québec.

Leader reconnu des milieux d’affaires du Québec,  il occupe présentement le poste de Président du conseil de la Fédération des Chambres de Commerce du Québec.

Fortement impliqué dans la communauté, il a présidé plusieurs événements majeurs de levée de fonds, notamment pour la Fondation Québec Jeunes, la Fondation Québécoise pour la Fibrose Kystique et la Fondation de l’Hôpital Jacques-Viger.

Monsieur Camirand est détenteur d’une Maîtrise en finance de l’École des Hautes Études Commerciales.


M. Renaud Caron (2013-2014)

Renaud Caron est vice-président principal, Développement de l’entreprise chez Groupe CGI. Auparavant, il a assumé les fonctions de sous-ministre et de délégué aux investissements étrangers au Canada, Développement économique Canada, ainsi que divers postes de sous-ministre au sein du gouvernement du Québec.

M. Caron est titulaire d’une maîtrise en administration publique (économie et finances publiques) de l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), Université du Québec, et d’un baccalauréat en sciences sociales de l’Université Laval.

En tant qu’administrateur, M. Caron a siégé aux conseils d’administration de nombreux organismes à vocation économique et entreprises privées, dont le World Trade Centre Montréal, la Banque de développement du Canada (BDC) et la Société générale de financement du Québec (SGF).


M. Luc Villeneuve (2012-2013)

Associé chez Samson Bélair/Deloitte & Touche depuis 1985, Luc Villeneuve en est aussi le président depuis le 1er janvier 2009. M. Villeneuve est également membre du conseil d’administration et un des vice-présidents de Deloitte depuis 2007 ainsi membre du conseil d’administration de la Fondation Deloitte. En 2006, il a obtenu le titre de Fellow de l’Ordre des comptables agréés (FCA) en reconnaissance de sa grande contribution à la profession et à la communauté. 

Au fil des ans, il a occupé avec brio différentes fonctions professionnelles et de gestion au sein du Cabinet. Il a, entre autres, été directeur des opérations de la Certification pour le Québec et responsable de la stratégie du Cabinet relativement au rôle primordial d’attestation des informations financières et du respect de la réglementation des valeurs mobilières pour des organismes publics et privés. M. Villeneuve a  aussi été leader d’industrie au Québec pour le secteur public. Il a aussi été conseiller de plusieurs grandes entreprises au Québec.

M. Villeneuve est très intéressé par les questions de gouvernance d’entreprises et il est diplômé du Directors Education Program de l’Institut des administrateurs de sociétés. D’ailleurs, il siège aux conseils d’administration de l’Institute of Corporate Directors (Canada) et de l’Institut des administrateurs de sociétés du Québec. De 2007 à 2011, il a été successivement le président et le président du conseil de l’Institut des administrateurs de sociétés du Québec.


 

Mme Marie-Huguette Cormier (2011-2012)

Marie-Huguette Cormier assume la fonction de vice-présidente exécutive, Communications, Mouvement Desjardins.

De 1989 à 2000, elle a occupé diverses fonctions en développement, qualité de service et conseil stratégique à la Fédération des caisses Desjardins de Québec. Par la suite, au sein de la Fédération elle a, tour à tour, été vice-présidente Marché des particuliers, première vice-présidente Marché des particuliers, première vice-présidente Gestion des avoirs et vice-présidente Services d'accès. Elle fut ensuite nommée, en septembre dernier, vice-présidente principale aux Communications stratégiques et aux Affaires de la direction du Mouvement des caisses Desjardins.

De plus, Mme Cormier a occupé le poste de vice-présidente au bureau de la direction de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

« (Au cours de 2011-2012), nous avons aussi réalisé de nombreux projets ambitieux – comme les mises sur pied de Prêt à entreprendre et de la Mutuelle de formation – et, grâce à un travail sans relâche, nous avons contribué à faire avancer de nombreux dossiers qui ont une incidence déterminante sur le développement économique du Québec.

« Sur un tout autre plan, nous avons consacré de nombreux efforts à harmoniser et à solidifier la collaboration entre la Fédération et ses 150 chambres de commerce membres. Travailler à l’unisson avec les chambres locales ne peut qu’avoir des retombées positives pour l’effervescence économique et le rayonnement des positions du milieu des affaires et ce, autant sur le plan local que national. Cette complicité est névralgique dans la mesure où elle permet d’une part à la Fédération d’offrir des services davantage branchés sur le marché et, d’autre part, aux chambres de commerce de pouvoir mieux intervenir pour faire prévaloir leurs priorités.»


 

Me. Louis Bernier (2010-2011)

Louis P. Bernier est associé chez Fasken Martineau DuMoulin et se spécialise dans les domaines du droit de l'emploi et du droit du travail. Il agit donc comme conseiller juridique sur toutes les questions en matière d'emploi, y compris les contrats de travail, les conventions collectives, les normes du travail, les mécanismes de résolution de différends, la concurrence déloyale et les indemnités de départ.

M. Bernier a également acquis une vaste expérience dans tous les aspects reliés à l'organisation du travail et à la gestion des opérations, y compris à l'occasion de restructurations, de transactions de sous-traitance, de ventes et de fusions. Il conseille fréquemment les administrateurs et dirigeants d'entreprises à propos de questions stratégiques, incluant des questions d'éthique, de déontologie et de gouvernance.

M. Bernier est souvent appelé à agir devant différents organismes et tribunaux, et ce, tant dans les champs de juridiction provinciale que fédérale. Il agit également dans des dossiers portant sur les droits de la personne et la protection des renseignements personnels.

Une forte présence et des actions marquantes sur fond de reprise économique

« (…) 2010-2011 s’est déroulée sous le signe de l’action. Plusieurs sujets ont retenu notre attention cette année. Pensons notamment à l’entreprenariat et à la relève d’affaires, à l’adéquation offre de formation / main d’œuvre, à la CSST, ou encore aux ressources naturelles et au Plan Nord, pour ne nommer que quelques-uns de ces dossiers, tous importants pour la croissance de nos entreprises et la création d’un climat favorable au développement de notre économie. Non seulement avons-nous réagi promptement à l’actualité économique, mais nous avons été proactifs sur plusieurs des grands dossiers économiques du Québec. Nous avons même soulevé et lancé des débats sur la place publique.

« … Cette année marque aussi une étape importante dans la gouvernance de la FCCQ. Des postes de directeurs régionaux ont été créés et une insistance particulière a été mise sur la participation des chambres aux décisions de la FCCQ et à ses activités. Le Forum des chambres commence à donner d’excellents résultats et nous comptons bien poursuivre sur cette voie pour l’année à venir.»


 

M. Richard Payette (2009-2010)

M. Richard Payette agit à titre d’administrateur et d’aviseur auprès d’entreprises québécoises à fort potentiel de croissance et au sein d’organismes sans but lucratif.

Au cours de sa carrière, il a été président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT), l’un des plus importants cabinets d’experts-comptables et de conseillers en administration au Québec avec plus de 90 bureaux répartis dans toutes les régions du Québec, dans l’est de l’Ontario et au Nouveau-Brunswick (Edmundston). Richard Payette a aussi contribué au développement du cabinet à titre de président du conseil de Grant Thornton Canada de même qu’en tant que membre du conseil d’administration de Grant Thornton International.


Nos défis : productivité et innovation

« En cette année où le Québec, avec ses hésitations et ses soubresauts, a commencé à sortir de la crise économique, la Fédération des chambres de commerce du Québec a été particulièrement active.

« La Fédération a conçu un important projet de mutuelle de formation, outil stratégique pour la formation de l’ensemble du personnel des chambres et des administrateurs qui sera déployé à compter de 2011. Nous avons fait de même auprès de nos membres corporatifs, qui sont des chefs ou des gestionnaires d’entreprises venant d’une grande diversité de secteurs d’activité économique.

« Enfin, la Fédération a conclu plusieurs partenariats avec le gouvernement du Québec et les a réalisés avec le concours des chambres de commerce. C’est ainsi que nous avons mené une importante tournée, dans 15 régions ou localités, de rendez-vous des gens d’affaires sur les besoins et les pénuries de main-d’œuvre, que nous avons tenu des sessions d’échanges et d’information sur la formation en entreprise, offert des formations sur la santé et la sécurité du travail et informé nos membres sur de nombreux enjeux importants comme l’équité salariale. »


 

M. Roch L. Dubé (2008-2009)

Roch L. Dubé est président et chef de la direction de Dubé & Co, une firme d'expertise de gestion et de financement par capitaux propres. Les postes qu'il a occupés avant de fonder Dubé & Co incluent : président de Bell Aliant, Québec et Ontario, président et chef de la direction du Groupe Bell Nordiq, et président fondateur et chef de la direction de Connexim.

Au cours de sa brillante carrière au sein de la famille BCE, il a acquis une réputation d'excellence grâce à son approche orientée client et sa capacité à inspirer les employés à se surpasser. Sous sa direction, le Groupe Bell Nordiq a été reconnu pendant deux années consécutives parmi les 50 meilleurs employeurs au Canada. Activement impliqué dans le milieu des affaires, M. Dubé a été nommé président du conseil d'administration du Mouvement Québécois de la Qualité en 2005. Il siège également au conseil d'administration de la Chambre de commerce du Canada et de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

La Fédération a 100 ans !

« Il y a quelques années, la Fédération se donnait comme vision de devenir un porte-parole incontournable des gens d’affaires au Québec. Nous pouvons aujourd’hui dire Mission accomplie. Sur toutes les questions importantes touchant les entreprises et l’économie, l’opinion des membres de la FCCQ est sollicitée, tant par les pouvoirs publics que par les médias.

« Si cette vision s’est actualisée, c’est sans contredit grâce à la force du réseau des chambres de commerce et au travail de milliers de personnes partout au Québec, dans toutes les sphères de notre économie. Ces milliers de personnes contribuent à notre réflexion, participent à nos comités et à nos instances, nous donnant ainsi notre légitimité. Nous les remercierons sincèrement de leur implication et de leur appui car sans eux, nous ne serions pas devenu le porte-parole incontournable que nous sommes aujourd’hui.

« Voilà pourquoi nous devons être fiers de notre contribution à la prospérité du Québec. Cela, depuis 100 ans et pour longtemps encore.»


 

M. Richard Côté (2007-2008)

Richard Côté, Vice-président, Direction Financement des grandes entreprises assume la responsabilité de la croissance des activités de la Banque de Montréal dans ce secteur ainsi que de son positionnement stratégique au Québec. Il compte plus de 33 années d’expérience dans les services bancaires au Québec, expérience qu’il fait bénéficier aux marchés/communautés qu'il dessert. Monsieur Côté fut président du conseil d’administration de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et s’implique activement dans plusieurs organisations caritatives.

Agir pour favoriser la croissance des entreprises d’ici

« Ainsi, au nom de ses membres, de la vitalité économique du Québec et de la croissance de ses entreprises, la FCCQ a mené et remporté de nombreuses batailles tout au long de la dernière année. L’abolition de la taxe sur le capital pour le secteur manufacturier, la concrétisation du Corridor de commerce Québec – Ontario, l’aboutissement du projet de port méthanier Rabaska ou la réforme de la Loi sur l’équité salariale en sont quelques illustrations.

« En 2007-2008, nous avons redoublé d’efforts afin de produire du contenu exclusif et exhaustif susceptible d’éclairer nos membres et les administrations publiques sur les moyens de raviver l’activité économique au Québec. Nous avons réalisé notre second Indicateur FCCQ et un premier Indicateur sectoriel. Plusieurs sondages et études sont venus conforter nos prises de position, notamment celle sur les avantages que le Québec tirera de la réalisation des projets de terminaux méthaniers.

« Alors que la FCCQ s’apprête à célébrer 100 ans au service des gens d’affaires et des entreprises d’ici, nos nombreuses réalisations en 2007-2008 confirment notre volonté et notre fierté de continuer à mettre en place des conditions gagnantes pour améliorer la compétitivité de nos entreprises. Ainsi, nous nous engageons à poursuivre dans cette voie pour les 100 années à venir. »


 

M. Patrice Simard, FCA (2006-2007)

Patrice Simard est associé directeur du bureau de Montréal chez Samson Bélair/Deloitte & Touche s.e.n.c.r.l. En 35 ans de carrière, Monsieur Simard s’est consacré principalement à des services en consultation financière et fiscale pour une clientèle variée.

En 1989, Monsieur Simard était honoré par ses pairs en recevant le prestigieux titre de « Fellow » pour sa contribution émérite à la profession. Il devenait ainsi, à l’âge de 39 ans, l’un des plus jeunes récipiendaires au Canada de ce titre honorifique. Monsieur Simard a représenté le Québec au conseil d’administration de la Chambre de commerce du Canada. Il a aussi pris part activement à divers comités de plusieurs chambres de commerce œuvrant tant sur le plan régional, provincial que national.

Ainsi, au sein de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, il a occupé tour à tour les fonctions de président, puis de président du conseil pour le mandat 1996-1997. Il a également assumé le poste de président de la Chambre de commerce de Sherbrooke de 1983 à 1984. En outre, il a présidé, de 1996 à 2000, le Conseil régional de développement de l’Île de Montréal, un organisme voué au développement socio-économique et culturel de la métropole.

2006-2007 : pour un Québec gagnant et des entreprises plus compétitives

« Que ce soit en initiant elle-même les débats publics par des prises de position originales et bien documentées, en travaillant de concert avec les différents ministères pour instaurer des mesures qui favoriseront la compétitivité des entreprises québécoises, en mobilisant ses chambres locales et les autres associations patronales sur les enjeux de développement économique ou encore en s’opposant avec fermeté lorsque les intérêts de ses membres sont menacés, toutes les actions de la Fédération ont été menées en fonction de l’objectif d’un Québec gagnant ; ce Québec que nous souhaitons innovateur et dont la prospérité repose sur une meilleure exploitation de ses atouts, sur la croissance de ses entreprises et sur la concertation continue des partenaires économiques.

« (…) la Fédération a participé activement aux consultations prébudgétaires, tant au provincial qu’au fédéral, a appuyé les projets énergétiques qui agissent en tant que leviers de développement économique, s’est assurée de la reconnaissance des compétences des travailleurs québécois sur une base volontaire, a veillé à ce que toutes les régions bénéficient des meilleures conditions afin d’assurer leur prospérité …

« C’est d’ailleurs afin de redonner aux enjeux économiques droit de cité dans les débats publics et de raviver l’esprit d’entrepreneuriat québécois que la FCCQ est montée plusieurs fois aux barricades cette année, notamment en proposant la création d’une agence d’analyse économique.»


 

M. Robert Cloutier (2005-2006)

M. Cloutier débuta sa carrière en alimentation comme gérant de supermarché en Ontario et il occupa successivement les postes de gérant de projets, de directeur et de vice-président marketing chez Metro-Richelieu, un poste qu’il occupa dès l’âge de 29 ans.

Depuis 1986, il est le président et chef de la direction de A. de la Chevrotière, la 4e plus importante entreprise en distribution alimentaire au Québec. Il est membre de la Chambre de commerce de Rouyn-Noranda depuis plusieurs années en plus d’être le fondateur du Club Défi de la MRC de Rouyn-Noranda. Depuis 1999, M. Cloutier est également président du Conseil canadien de la distribution alimentaire, section Québec.

 

2005-2006 : l’année d’un Québec gagnant

« En cette année charnière de notre histoire, toutes nos actions ont convergé vers un objectif ambitieux certes, mais combien inspirant, celui de bâtir la force de notre économie, de favoriser la croissance de nos entreprises et de faire du Québec, un Québec gagnant.

« D’ailleurs, nos fructueux échanges ont donné lieu à de nombreuses prises de position publiques, telles que des recommandations sur la future Stratégie de développement économique régional, l’avenir des soins de santé, la stratégie énergétique et la relance des grands projets hydroélectriques, sans oublier la loi sur la formation de la main-d’oeuvre.

« C’est en présence du ministre Raymond Bachand et du Gouverneur James Douglas que la FCCQ signe une entente avec la Vermont Chamber of Commerce. Cette entente officialise la création du Corridor de commerce Québec – Vermont et pose les balises de relations économiques prospères et durables dans le cadre du Corridor Québec – Nouvelle-Angleterre.»


 

M. Mathieu Bouchard (2004-2005)

À partir de 1982, M. Bouchard a occupé divers postes au ministère des Affaires étrangères et du Bureau du Conseil privé. En 1992, il a été employé par l'Agence canadienne de développement international (ACDI) en tant que directeur des opérations, Communications. Il a rejoint l'équipe d'Alcan en Juillet 1996 en tant que Directeur, Affaires corporatives et communications interne, par la suite avec le Groupe des relations publiques au siège social d'Alcan à Montréal.

En Janvier 2001, M. Bouchard a été vice président (Communications, Affaires stratégiques et de l'environnement) pour le groupe Alcan Métal primaire. Auparavant, il occupait le poste de vice-président affaires corporatives et communications marketing pour Alcan Inc. De juin 1999 à septembre 2000, il était directeur général (Affaires générales) pour Alcan Inc. De plus, il a été Directeur (Communications et Propriétés) lors de son affectation dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean de janvier 1997 à juin 1999.

Une année sous le signe de la pertinence et de l’influence

 « (…) le mouvement des chambres de commerce est de plus en plus consulté par les instances décisionnelles, qu’elles soient municipales, provinciales et fédérales et ce, sur plusieurs dossiers ayant une incidence de près ou de loin sur l’activité socio-économique québécoise. (…) plusieurs médias font maintenant état plus fréquemment de nos prises de position, mais aussi que ces derniers se tournent davantage vers la FCCQ pour commenter les grandes questions d’actualité. Notre notoriété sur l’échiquier socio-économique du Québec s’en voit donc augmentée.

« Un événement marquant est certainement la tenue du premier Colloque Action régions ressources. En effet, celui-ci a démontré hors de tout doute que, au-delà de nos différences et de nos problématiques régionales, les gens d’affaires, rassemblés par leurs chambres de commerce, sont capables de se définir des objectifs communs et de travailler tous ensemble vers la prise en charge de leur devenir économique, dans une perspective de développement durable.

« (…) l’annonce, par le gouvernement du Québec, de la réduction progressive du taux de la taxe sur le capital (est) un gain important pour l’ensemble des entreprises québécoises. Rappelons que la FCCQ s’était vivement opposée au maintien de cette taxe qui est un frein important aux nouveaux investissements. (Mentionnons) également la bonification des crédits pour la R-D ainsi que la mise en place du nouvel incitatif Actions-croissance PME. À mon avis, ces deux initiatives ouvrent la voie à d’autres incitatifs capables de donner un coup de pouce au développement de l’entrepreneurship québécois.»


 

M. André Tremblay (2003-2004)

En 1989, André Tremblay accepte de prendre la direction du conseil de Consolidated Bathurst, ce qu’il fera jusqu’en 2004. C’est à ce moment que les membres de la direction de Donohue, nouvellement acquise par Abitibi-Consolidated prennent le relais des activités de sciage de la compagnie et regroupent les activités de quatre scieries, dont celles de la Coop LaTerrière et de St-Fulgence, pour créer Produits forestiers Saguenay.

M. Tremblay devient alors directeur de cette nouvelle entreprise. Il a œuvré à titre de directeur des ressources humaines pour toutes les scieries d’Abitibi-Bowater. Spécialisé en droit du travail, il a participé aux rondes de renégociations de conventions collectives.

 

De Jonquière à Gatineau !

« Déjà une année s’est écoulée de puis le congrès de Jonquière. Année mouvementée, au cours de la quelle nous avons axé nos actions sur les orientations établies lors de ce congrès et qui, dorénavant, constituent notre plan d’action stratégique 2004-2008.

« À titre d’exemple, soulignons les modifications à l’article 45 du Code du travail pour lesquelles le gouvernement a retenu substantiellement la proposition de la Fédération, donnant ainsi un signal clair aux entreprises sur la volonté d’améliorer leur capacité de compétitionner dans un contexte de mondialisation.

« Mentionnons également la mise en place des Conférence régionale des élus (CRÉ) où la FCCQ a su démontrer que les chambres de commerce sont les représentants incontournables de gens d’affaires et qu’à ce titre, les élus se doivent de les interpeller. Actuellement, dans plusieurs régions administratives du Québec, les chambres locales jouent un rôle actif dans ces organismes.

« En définitive, dans un contexte où l’économie québécoise fait face à beaucoup de turbulences, l’ensemble des activités et des prises de position de la Fédération, au cours de la dernière année, a contribué au maintien de conditions favorables à la promotion de la liberté d’entreprendre et au développement économique du Québec.»


 

M. Sean Finn (2002-2003)

Sean Finn est entré au CN en janvier 1994. Il est devenu trésorier et conseiller principal en fiscalité en août 1996, vice-président, trésorier et conseiller principal en fiscalité en janvier 2000, et premier vice-président, chef de la direction des Affaires juridiques et secrétaire général en décembre 2000.

M. Finn a été nommé premier vice-président Affaires publiques, chef de la direction des Affaires juridiques et secrétaire général en février 2003. À ce titre, il assume la direction de tout un éventail de dossiers juridiques, publics, gouvernementaux et réglementaires. Avant d'arriver au CN, M. Finn était associé fiscaliste au sein d'un grand cabinet d'avocats de Montréal. Auparavant, de 1989 à 1990, il était responsable des décisions, à la section du crédit-bail et du financement et à la section des réorganisations de corporations, à Revenu Canada, Impôt.


 

Me Guy Tremblay (2001-2002)

Guy Tremblay s’est joint à Heenan Blaikie en 1977, Il avait auparavant passé quelques années à titre de conseiller juridique de l’Association de la construction de Montréal et à la direction générale des relations de travail du gouvernement du Québec.

Au fil des ans, Me Tremblay s’est imposé comme expert du droit de l’emploi et des relations du travail. Il possède une vaste expérience, acquise notamment devant la Commission des relations du travail, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, les arbitres de griefs, le Commissaire de l’industrie de la construction et les tribunaux de droit commun. Ainsi, il a été au cœur de plusieurs des plus importants litiges qui ont façonné le droit du travail.

Depuis 1997, Me Tremblay est associé directeur de notre cabinet. À ce titre, il siège au comité exécutif et au comité national de gestion du cabinet.


 

M. Gaétan Gagné (2000-2001)

M. Gaétan Gagné, membre actif dans l'industrie des assurances de personnes, a siégé au conseil d'administration de l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP) de 1993-1996, où il présida le comité permanent des affaires québécoises.

Au cours de sa carrière, il a aussi siégé au comité permanent des services aux membres et occupé le poste de président du Specialty Marketing Forum, un comité nord-américain d'assureurs mis en place par la Life Insurance Marketing and Research Association. M. Gagné fut également membre du comité consultatif de l'inspecteur général des institutions financières du Québec.

Engagé dans sa communauté, M. Gagné occupa aussi la présidence de la Chambre de commerce et d'industrie du Québec métropolitain en 1992-1993. M. Gagné est président du conseil d'administration et président du comité exécutif de la Société Aéroport de Québec inc., gestionnaire de l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec.


 

M. Jean Houde (1999-2000)

Nommé au poste de sous-ministre des Finances du Québec le 6 septembre 2005, M. Jean Houde occupait depuis mai 2003 les fonctions de président du conseil d’administration et président-directeur général d’Investissement Québec et de ses filiales. Il était auparavant premier vice-président, affaires corporatives et membre du Comité de direction de la Banque Nationale du Canada, où il avait la responsabilité du Secrétariat corporatif, des Affaires juridiques et conformité, de la Vérification, des Affaires générales, du groupe des économistes, du bureau de l’Ombudsman ainsi que de l’unité Marketing et affaires publiques.

De 2000 à 2002, à titre de premier vice-président, réseau des particuliers, il a dirigé l’ensemble des succursales de la Banque Nationale au Canada. De 1993 à 2000, alors premier vice-président, affaires bancaires et particuliers, M. Houde a supervisé les opérations de huit régions de la Banque Nationale, soit plus de 190 succursales ainsi que des centres de développement des affaires aux entreprises.Entre 1990 et 1993, il a occupé le poste de premier vice-président, ressources humaines et administration, où il était chargé de l’ensemble des politiques des ressources humaines, des immeubles, des services administratifs, des affaires juridiques et des relations publiques.

Avant son arrivée à la Banque Nationale, M. Houde a occupé divers postes de direction à Hydro-Québec (de 1982 à 1990), dont celui de vice-président, ressources humaines. Il a également travaillé à la Société générale de financement (de 1978 à 1982) et au Gouvernement du Québec (de 1973 à 1978).


 

M. Serge Saucier (1998-1999)

M. Saucier a assuré la présidence au sein du cabinet Raymond, Chabot, Martin, Paré à partir de 1980. Sous sa direction le cabinet connaît un essor remarquable puisqu'il est aujourd'hui le plus important cabinet de Services de comptabilité et d'administration générale au Québec où plus de 1 700 professionnels travaillent dans tout le Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Sensible à la formation de la relève, Serge Saucier a assuré la présidence du conseil d'administration de la Corporation de l'École des Hautes études commerciales. Il a été président de la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain, président du Centre de finance et de commerce international, président de la Commission québécoise sur la capitalisation des entreprises, co-fondateur du Regroupement en faveur du Lac Meech, vice-président du conseil d'administration de la Société de développement industriel du Québec (S.D.I.), et administrateur et membre du conseil d'administration du C.D. Howe Institute, section de Québec.

Serge Saucier a été président et chef de la direction chez Raymond Chabot Marin Paré de 1980 à 2001. Depuis ce temps, il assume la présidence du conseil. Il a également présidé le conseil d’administration de HEC-Montréal de 1988 à 2000.


 

M. Pierre Martin (1997-1998)

Avec plus de 40 ans d’exercice du droit à son actif, Me Pierre Martin est passé maître dans l’art de la plaidoirie, tant devant les tribunaux spécialisés de droit administratif que devant les différents tribunaux de droit commun, en première instance comme en appel. Il a également développé une expertise particulière en matière de droit relatif à la construction et de droit lié à la santé et aux services sociaux.

Au cours de sa pratique, il a agi dans divers mandats émanant du ministère des Travaux publics du Canada, du ministère de la Justice du Canada et de différents organismes publics et parapublics du gouvernement du Québec, telles la Régie du logement et la Corporation d’hébergement du Québec. Me Martin a par ailleurs assuré la présidence du conseil d’administration de la Chambre de commerce du Québec.



 

M. Jacques Girard (1996-1997)

Jacques Girard préside le conseil de CFI-Montréal depuis 1996. Au cours de sa carrière, il a œuvré à la fois dans les secteurs public et privé et successivement dans le monde de l’éducation, des communications et du développement économique où il a occupé des postes de direction qui lui ont procuré une expérience riche et diversifiée.

Pour ce qui du secteur de l’éducation, il a été tour à tour secrétaire général de l’Université de Montréal de 1969-1974, sous-ministre adjoint du ministère de l’éducation, responsable de l’enseignement post-secondaire de 1974 à 1978, puis sous-ministre en titre de 1978 à 1983.

Il est alors passé dans le monde des communications en devenant président de Télé-Québec, poste qu’il a occupé de 1983 à 1988. Il s’est ensuite joint à Quebecor où il a occupé, entre 1988 et 1996, différents postes de direction jusqu’à sa nomination comme président du groupe Quebecor qui à l’époque comprenait les quotidiens, les magazines, les hebdos régionaux, la distribution et le commerce au détail.

En 1996, Jacques Girard devient, au moment de sa création, président-directeur général de Montréal International, poste qu’il occupera jusqu’à l’automne 2003 et où il interagit avec le secteur privé et avec les gouvernements fédéral, québécois et municipaux de la grande région de Montréal.

Il a siégé et siège à de nombreux conseils d’administration. Il a été entre autres président du conseil d’administration de Domtar de 1996 à fin avril 2004 et du Centre hospitalier de l’Université de Montréal de 1996 à 2000.

Jacques Girard détient une licence en droit de l’Université de Montréal et une maîtrise en droit de la London School of Economics and Political Science.


 

Me Raynold Langlois (1995-1996)

Fellow du American College of Trial Lawyers, Raynold Langlois est un avocat de litige et conseiller stratégique d’entreprises.

Au cours de sa carrière, il a notamment été impliqué dans des affaires de prise de contrôle hostile de sociétés publiques et dans les contentieux de valeurs mobilières y afférents. Il a aussi représenté des gouvernements et des entreprises devant les organismes de réglementation tels que le CRTC, l’Office des transports du Canada et l’Office national de l’énergie. Il a également représenté des gouvernements et des entreprises devant les tribunaux judiciaires de première instance et d’appel, notamment devant les cours fédérales et la Cour suprême du Canada dans le cadre de litiges en droit constitutionnel, administratif et commercial.

Me Langlois a été le procureur principal du gouvernement fédéral dans le dossier le plus complexe en responsabilité des produits de toute l’histoire nord-américaine, soit le dossier dit « de la MIUF ». Il a représenté le gouvernement fédéral devant la Cour suprême du Canada dans les renvois sur le veto du Québec et le rapatriement de la constitution. Il est avocat de la Conférence des juges du Québec et de l’Association canadienne des juges de nomination provinciale et représente l’Assemblée nationale du Québec dans des litiges relatifs aux privilèges parlementaires. Il a agi aussi comme avocat indépendant nommé du Conseil canadien de la magistrature.

Récemment, M. Langlois a été retenu pour défendre des entreprises poursuivies dans plusieurs recours collectifs québécois et nationaux. Régulièrement consulté sur les questions de régie d’entreprise, il est aussi sollicité comme conférencier sur des sujets reliés au droit et aux relations gouvernementales.

M. Langlois est classé parmi les 25 meilleurs avocats de litige au Canada par la revue LEXPERT et il figure dans le prestigieux répertoire The Best Lawyers in Canada (2010 et 2011). Le répertoire Canadian Legal Lexpert® 2008 et 2009 le cite comme un chef de file dans les domaines de la responsabilité des dirigeants et des administrateurs, du droit corporatif et des valeurs mobilières. Raynold bénéficie en outre de la note d'appréciation la plus élevée (AV) du Martindale Hubble.

En mai 2008, il s’est vu décerner la mention « Avocat émérite » par le Barreau du Québec pour souligner sa feuille de route exceptionnelle.


 

Mme Nycol Pageau-Goyette (1994-1995)

Depuis 1977, Mme Pageau-Goyette est présidente et chef de la direction de Pageau-Goyette Associés, une société de gestion qu'elle a fondée.

Mme Pageau-Goyette a été présidente du conseil et chef de la direction jusqu'en novembre 2000 d’Aéroport de Montréal. Elle est avant tout un entrepreneur qui possède actuellement Sorinco inc., une installation de recyclage et de traitement, créée en 2001, offrant des solutions environnementales pour les industries pharmaceutique, cosmétique et alimentaire.

Elle préside également Pageau Goyette & Associés, une entreprise canadienne fondée en 1977 qui offre une gestion professionnelle et des services administratifs aux organismes à but non-lucratif et aux petites entreprises.

Au cours de sa carrière, Mme Pageau-Goyette a notamment présidé les conseils d’administration d’Aéroports de Montréal, de la Société du Parc des Îles-de Montréal ainsi que de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec ; elle est aussi administratrice de Stella Jones et de LGS, des entreprises canadiennes de propriété publique.

Elle a aussi été la première femme élue présidente de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.


 

M. Louis A. Tanguay (1993-1994)

M. Louis A. Tanguay a eu une remarquable carrière de quatre décennies chez Bell Canada. Il a notamment occupé le poste de président et chef de la direction de Bell Canada International (BCI) de juillet 1998 à novembre 2001; il avait auparavant occupé le poste de chef de l'exploitation.

Ses dernières nominations à des postes de direction ont été en tant que président de Bell Québec et président et chef de la direction de Bell Canada International Inc. Il a notamment occupé le poste d’administrateur au sein de plusieurs sociétés ouvertes et il est ancien président du conseil et administrateur de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Il siège également au conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal.



 

M. Yvon Marcoux (1992-1993)

M. Marcoux aujourd’hui, et depuis 1998, député de la circonscription de Vaudreuil à l’Assemblée nationale du Québec. Il a notamment été ministre des Transport et de la Justice.

Au cours de sa carrière, il a notamment occupé les postes de vice-président exécutif et directeur général, de l’Association des hôpitaux du Québec (1997-1998), premier vice-président et vice-président exécutif, Administration, chez Provigo (1988-1997), président du conseil et chef de la direction de la Société générale de financement du Québec (1986-1988) et président et chef de la direction du Trust La Laurentienne (1985-1986).

M. Marcoux a aussi été président de l'Institut d'administration publique du Canada (1977-1978), président de la Chambre de commerce du Québec (1992-1993) et président de la Chambre de commerce de Montréal (1985-1986).



1991-1992
M. Denis Mercier
Vice-président, Northern Telecom

1991
M. Jean Lambert
Vice-président, Lévesque-Beaubien

1990-1991
M. Clément Joly
Comptable agréé, RCMP & Associés

1989-1990
M. Jean Lambert
Vice-président, Lévesque-Beaubien

1988-1989
M. Louis Arsenault
Directeur, Relations publiques, Québec téléphone

1987-1988
M. Mark Toivanen
Vice-président, Zinc Electrolytique du Canada

1986-1987
Mme Guylaine Saucier
Présidente, Groupe Gérard Saucier

1985-1986
M. Louis Lagasse
Notaire

1984-1985
M. François Paradis
Vice-président, Banque Royale

1983-1984
M. Arthur P. Earle
Vice-président, Dominion textile

1982-1983
M. Charles Langlois
Vice-président, Hamel transport

1982
M. Jean-Paul Lambert          
Président, Yamaska automobile

1981
M. Roger Phillips
Président, Alcan International

1980-1981
M. Pierre Tremblay
Président, Pierre Tremblay Publicité

1979-1980
M. Marcel Baril
Président, Marcel Baril Ltée

1978-1979
M. Roger B. Hamel
Directeur régional, Esso Impérial

1977-1978
M. Jean-Marie Poitras
Président, La Laurentienne

1976-1977
M. James M. Doyle
Vice-président, Steinberg inc.

1975-1976
M. Paul-Gaston Tremblay
Comptable agrée

1974-1975
M. Claude Duhamel
Vice-président, Bell Canada

1973-1974
M. Claude Aubin
Directeur du réseau électrique, Alcan

1972-1973
M. René C. Alary
Avocat, Degrandpré et ass.

1971-1972
M. Ghislain Harvey
Comptable agrée, Fortier & Harvey

1970-1971
M. Donald M. Byers
Avocat, Byers-Casgrain

1969-1970
M. Claude Genest     
résident, Fil National et Hôtel King George

1968-1969
M. Roger Bourgon
Directeur, Relations publiques, Consolidated-Bathurst

1967-1968
M. Rolland Dugré
Directeur Canadien, Johns Manville

1966-1967
M. Georges L. Demers
Président, L'Équitable, cie d'assurances

1965-1966
M. Jacques Caron
Président, le Culottier

1964-1965
M. Charles de L. Harwood
Vice-président, Bell Canada

1963-1964
M. Maurice Labelle
Notaire

1962-1963
M. André Désilets
Président, Destel Inc.

1961-1962
M. Claude P. Beaubien
Vice-président, Alcan

1960-1961
M. Gérard Letendre
Directeur, Université Laval (École des mines et ingénieur conseil)

1959-1960
M. Georges A. Meloche
Avocat

1958-1959
M. René Paré Président
Les Artisans (Coop d'assurance-vie)

1957-1958
M. Horace Boivin
Président, Granby Élastic & Textiles Inc. et maire de Granby

1956-1957
M. Ovide Bradet
Président, O. Bradet Ltée, détaillant en alimentation, et maire de Kénogami

1955-1956
M. Fridolin Simard
Président, Simard & Frères, entrepreneur en construction et maire d'Amos

1954-1955
M. Bernard Couvrette
Président, Couvrette Sauriol

1953-1954
M. Jos. Racine
Président, Entreprises, J. Racine

1952-1953
M. Laurent Paradis
Homme d'affaires

1951-1952
M. J.A. Archambault
Administrateur

1950-1951
M. J. Émilien Leboeuf
Propriétaire, Leboeuf & Grenier (Matériaux de construction)

1949-1950
M. Maurice Trudeau
Avocat

1948-1949
M. C.E. Boivin
Notaire

1947-1948
M. C. B. Beaudet
Président, Beaudet Express (transport routier)

1946-1947
M. L.O. Régnier
Pharmacien

1945-1946
M. Edgar Genest
Vice-président, Brasserie Molson

1944-1945
M. J.A Auclair
Président, J.A. Auclair Inc. Constructeur général

1942-1944
M. P. E. Poirier
Courtier en immeubles

1939-1942
M. A. H. Paradis
Président, A.H. Paradis & Fils, entrepreneur forestier

1938-1939
M. William Lambton
Directeur général, Dominion Coal

1935-1938
M. Alfred Marois
Président, Marois Chaussure

1917-1935
Pas de titulaire           

1916-1917
M. Jos Picard
Vice-président, Rock City Tobacco

1913-1916
M. Armand Chaput
Grossiste

1912-1913
M. J.E.A. Dubuc
Président régional, compagnie de téléphone

1911-1912
M. G. A. Vaudry
Président, Vaudry & Jobin grossiste en quincaillerie

1909-1911
M. Isai Préfontaine
Industriel

  SUIVEZ-NOUS !