Bienvenue sur le nouveau site de la FCCQ

Découvrez l'étendue de notre engagement pour l’économie du Québec

Finances et économie

Communiqués

25 janvier 2023

Consultations prébudgétaires 2023: le prochain budget doit être celui de la mobilisation intergénérationnelle, selon la FCCQ

Montréal, le 25 janvier 2023 – La FCCQ dépose officiellement aujourd’hui ses attentes  budgétaires au ministre des Finances, Éric Girard afin de faire du prochain budget du Québec celui de la mobilisation de toutes les générations pour s’attaquer aux principaux défis économiques des prochaines années, des plus jeunes aux plus expérimentés.

Le mémoire prébudgétaire 2023-2024 de la FCCQ peut être consulté ici.

« La pénurie de main-d’œuvre est le principal obstacle à la compétitivité des entreprises québécoises et ce, peu importe leur secteur d’activité. Chaque génération peut contribuer à augmenter le bassin de travailleurs qualifiés pour les métiers d’aujourd’hui et de demain, pourvu que le gouvernement consacre les ressources nécessaires et mette en place des politiques fiscales favorisant l’atteinte de ces objectifs », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Nos propositions intergénérationnelles visent justement à s’assurer que les jeunes travailleurs disposent des compétences requises pour occuper les emplois de demain par le Chantier des Compétences. Ou encore, de permettre aux travailleurs actuels de s’adapter constamment à l’évolution du marché de l’emploi via un Régime Volontaire d’Épargne Formation Continue. Finalement, d’accroître la rétention des travailleurs expérimentés pour que ceux qui souhaitent demeurer en emploi ne soient plus pénalisés par nos règles fiscales », a poursuivi M. Milliard.

Faciliter le transfert intergénérationnel d’entreprises

Pour les entreprises existantes, le transfert d’une entreprise reste un enjeu de taille au Québec. Les règles actuelles n’aident pas au repreneuriat, car elles requièrent toujours un transfert à 50% +1 dès le début, ce que bon nombre d’entrepreneurs ne sont pas prêts à faire du premier coup, préférant un transfert progressif. C’est pourquoi la FCCQ demande au gouvernement d’assouplir les règles pour permettre aux entrepreneurs cédant d’effectuer un transfert de contrôle graduel de leur entreprise, plutôt que d’obliger un transfert majoritaire pour être admissibles au droit à l’exonération.

« Il est temps de s’attaquer à cette règle arbitraire pour faire en sorte de favoriser le repreneuriat et de redonner la possibilité aux entrepreneurs de gérer le transfert de leur entreprise comme ils le souhaitent. Dans plusieurs cas, un certain temps d’adaptation additionnel et permettant la création d’un plan de relève progressif, par exemple », rappelle Charles Milliard.

Préserver le Fonds des générations

Les dernières années ont entraîné d’importants déficits budgétaires qui sont appelés à diminuer, mais à perdurer au moins jusqu’en 2026-2027, selon la mise à jour économique de décembre 2022. Néanmoins, la FCCQ réitère son opposition à l’idée de réduire les versements annuels au Fonds des générations, et recommande de garder le cap sur le scénario des versements prévus actuellement.

« Il est crucial de préserver la mission du Fonds des générations dans le but d’assurer aux générations futures des finances publiques saines, entre autres grâce aux rendements leur donnant la marge de manœuvre pour faire les choix de société qui seront les leurs. C’est un enjeu d’équité intergénérationnelle fondamental », a indiqué M. Milliard.

Dans le contexte actuel, il est clair pour la FCCQ qu’une reprise économique ne peut être viable et durable si elle ne bénéficie pas à l’ensemble des régions du Québec. Le mémoire prébudgétaire de la FCCQ met ainsi de l’avant plusieurs recommandations pour faire face aux enjeux rencontrés par les entreprises en région. Cela inclut notamment la régionalisation du capital de risque, le développement des infrastructures de transport et de télécommunications, la performance du Plan pour une économie verte 2030 ainsi que l’accès aux logements locatifs.

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 123 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

-30-

Renseignements :

Laurent Corbeil
Conseiller en communication et attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec
laurent.corbeil@fccq.ca
Bureau : 514 844-9571, poste 3206
Cellulaire : 514 827-3723

Partager