Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le dimanche 19 février 2017

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Rapport du comité de travail sur l’entreprenariat des jeunes entreprises
Faciliter l’accès aux marchés publics tout en encourageant l’innovation

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement les conclusions du rapport du Comité de travail sur l’entreprenariat des jeunes entreprises, présidé par le député de Marguerite-Bourgeoys Robert Poëti. La FCCQ a pris part aux consultations du comité, dont le travail visait à faciliter l’accès aux jeunes entreprises dans les marchés publics.

« Les contrats publics représentent des dépenses de 30 milliards de dollars par année au Québec. La FCCQ réclame depuis longtemps un accès plus facile aux marchés publics par des mesures concrètes et nous sommes heureux de constater que plusieurs recommandations que nous avons mises de l’avant ont été retenues par le Comité », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ avait déjà accueilli positivement le plan d’action visant à faciliter l’accès des entreprises aux contrats publics ainsi qu’à l’amélioration des processus d’appels d’offres au gouvernement du Québec sous le plan « Passeport Entreprises ». La création d’un comité interministériel responsable d’en assurer la mise en place et de faciliter l’accès aux jeunes entreprises poursuit cet objectif concrètement.

Sensible à l’innovation et à la place qu’elle doit occuper dans les appels d’offres publics, la FCCQ voit d’un bon œil l’intégration de critères qualitatifs fondés sur le caractère innovant dans l’adjudication des contrats publics, de même que dans la création d’un programme de vitrine technologique pour les entreprises innovantes.

« La politique d’approvisionnement du gouvernement doit favoriser l’innovation.  En plus de permettre au secteur public de se procurer des biens et services au meilleur rapport qualité-prix, elle doit faire une place aux idées nouvelles et innovantes dans la prestation de services publics. Il s’agit-là d’une façon d’encourager le développement économique », conclut Stéphane Forget.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!