Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le lundi 16 janvier 2017

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



La FCCQ félicite Pierre Moreau pour sa nomination à la présidence du Conseil du trésor

À l’occasion du remaniement ministériel effectué aujourd’hui par le premier ministre du Québec M. Philippe Couillard, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) tient à féliciter M. Pierre Moreau pour sa nomination à titre de ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et à titre de président du Conseil du trésor.

« Compte tenu des épreuves qu’a traversées M. Moreau au cours de la dernière année, nous nous réjouissons de son rétablissement et nous lui souhaitons un bon retour à l’Assemblée nationale et un bon succès à ce ministère au cœur de l’administration gouvernementale », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Nous tenons à l’assurer de toute la collaboration de la FCCQ sur les dossiers d’intérêts communs ».

La nomination d’un nouveau président du Conseil du trésor nous donne l’occasion de rappeler certains enjeux chers à la FCCQ, notamment l’accès aux marchés publics pour les entreprises. En tant que président du Conseil du Trésor, M. Moreau a notamment la responsabilité d’établir et de voir à l’application les règles qui encadrent l’adjudication des contrats qui représentent des dépenses annuelles de l’ordre de 20 milliards de dollars. À ce titre, il prépare également des directives sur la gestion des contrats publics dans les municipalités et les organismes municipaux.

« À cet égard, nous souhaitons que M. Moreau poursuivre le processus de modernisation de la gestion des contrats publics initié par ses prédécesseurs, car il s’agit de rétablir le lien de confiance entre l’État et les entreprises fournisseurs de biens et de services. Les entreprises doivent pouvoir dialoguer de façon efficace avec les organismes publics dans un cadre rigoureux de gestion des contrats publics. » a conclu Stéphane Forget.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!