Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 16 mars 2017

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Nouvelles études de projets d’interconnexion vers les États-Unis
La FCCQ appuie Hydro-Québec dans ses projets d’exportation d’hydroélectricité

« Nous saluons la décision d’Hydro-Québec d’étudier de nouveaux projets d’interconnexion avec le Maine et le Vermont. Nous devons soutenir ces projets qui visent à hausser les exportations d’électricité. Le Québec produit une énergie propre et renouvelable à un coût très compétitif, que nous devons commercialiser au profit de notre développement économique », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Hydro-Québec a annoncé de nouvelles études de projets d’interconnexion vers les États-Unis, dans les États du Maine et du Vermont. Les états de la Nouvelle-Angleterre ont besoin à court et long terme de sources diversifiées d’énergie. Il s’agit là de nouvelles opportunités d’exportation d’hydroélectricité pour Hydro-Québec.

Travaillant au développement des corridors de commerce avec les États-Unis et créatrice du Programme COREX, une initiative visant à soutenir les entrepreneurs québécois dans leur développement de marché dans le Nord-Est américain, la FCCQ soutient les projets d’exportation. Elle croit qu’Hydro-Québec doit demeurer un chef de file mondial en matière d’hydroélectricité. À l’heure où les questions énergétiques se révèlent hautement stratégiques, disposer de cette énergie propre et renouvelable constitue un réel atout pour le Québec. C’est pourquoi elle soutient les projets qui visent à exporter cette ressource afin de créer de la richesse qui profitera à tous les Québécois.

« La politique énergétique 2030 fait de la croissance d’Hydro-Québec un élément fondamental de développement économique et nous croyons que les projets d’exportation sont un excellent exemple de développement durable à faible empreinte carbone », conclut Stéphane Forget.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!