Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 2 février 2017

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



La FCCQ souhaite la réalisation du projet Beauport 2020

Pour les retombées économiques qu’il va générer par lui-même et pour l’ensemble du secteur du transport maritime au Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a recommandé, dans un mémoire déposé à l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, que le projet d’agrandissement du Port de Québec, appelé Beauport 2020, se réalise rapidement et dans les meilleures conditions possible.

« Les ports du Québec sont des plateformes stratégiques pour le transport des marchandises. Quand on pense que plus de 80 % du commerce mondial de marchandises se fait par voie maritime, il est clair que les investissements pour la modernisation d’une infrastructure portuaire ont des retombées directes sur l’économie », a affirmé Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Le port de Québec est un des cinq plus importants ports au Canada. Il jouit d’avantages stratégiques sur les grandes routes navigables. Mais, pour demeurer concurrentiel, il doit être modernisé afin de s’adapter aux nouvelles exigences des transporteurs et assurer la qualité de ses services. Le projet Beauport 2020 consiste en l’extension de son quai ainsi que son raccordement aux réseaux ferroviaires et routiers existants. Nécessitant des investissements privés potentiels entre 250 M$ et 400 M$, le projet créera 1 200 emplois durant sa phase de construction prévue de cinq ans et permettra d’en créer 1 100 permanents supplémentaires au terme de celle-ci.

La FCCQ est d’avis que nos infrastructures portuaires sont hautement stratégiques et qu’il est essentiel d’affirmer leur importance pour l’économie régionale et l’économie québécoise.

« Il est nécessaire que des projets qui maximisent la création de richesse, l’accroissement de l’activité économique, des emplois de qualités et des exportations voient le jour. Le projet d’agrandissement du Port de Québec s’inscrit dans cette vision », a conclu Stéphane Forget.

Pour consulter le mémoire de la FCCQ, cliquez ici

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!