Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le vendredi 10 mars 2017

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2014 : la participation des entreprises demeure essentielle

À l’occasion de la publication de l’inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre (GES), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) constate que les réductions des GES sont principalement attribuables au secteur industriel et rappelle que les initiatives gouvernementales de lutte contre les changements climatiques ne doivent pas avoir un effet négatif sur l’économie.

« Les objectifs du Québec en matière de réduction des GES sont ambitieux et exigent un effort de tous », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.  « La publication de cet inventaire confirme les efforts qui sont déployés par de nombreuses entreprises pour atteindre ces objectifs. »

La FCCQ rappelle que, par rapport à 1990, plus de la moitié de la réduction nette des GES au Québec est le fruit des efforts des entreprises du secteur industriel, mais aussi de la fermeture de grandes usines émettrices.  À cet égard, elle est d’avis que la lutte contre les changements climatiques ne doit pas se faire au détriment de l’économie et doit plutôt viser à maintenir et accroître la compétitivité de nos entreprises.

« Il faut être conscient de l’impact de notre cadre réglementaire sur la compétitivité de nos entreprises. Pour entrer dans une véritable dynamique de développement durable, le gouvernement doit permettre aux entreprises d’accéder à une croissance vigoureuse et d’adhérer à une dynamique d’innovation qui, à terme, améliorera davantage l’inventaire québécois des émissions de GES », conclut Stéphane Forget.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!