Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 5 octobre 2017

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Annulation d’Énergie Est : Des milliers d’emplois qui ne seront pas créés et des millions de dollars qui ne seront pas investis au Québec

L’annulation et le long parcours imprévisible du projet Énergie Est de TransCanada déçoit la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Les nouvelles exigences de l’Office national de l’énergie (ONÉ) ont malheureusement eu raison de ce projet évalué à 15,7 milliards $.

« L’élargissement de la portée de l’analyse de l’ONÉ alors que le processus était déjà engagé ne pouvait qu’envoyer un signal négatif.  La FCCQ a répété à maintes reprises que les règles du jeu pour l’évaluation de grands projets devaient être claires et prévisibles, tant sur la scène provinciale qu’au fédéral.  La décision ce matin de TransCanada d’annuler son projet Énergie Est témoigne de ce manque de prévisibilité », a déclaré le président-directeur général de la FCCQ, Stéphane Forget.

La décision de TransCanada en est une d’affaires mais on ne peut que rappeler que malgré l’appui de la FCCQ aux objectifs de transition énergétique harmonieuse pour le Québec, les besoins en approvisionnement d’hydrocarbures demeureront importants pour de nombreuses années.

« C’est une bien mauvaise nouvelle pour notre économie, car ce sont des milliers d’emplois en génie civil et en construction industrielle qui ne verront pas le jour au Québec. Sans compter les millions de dollars d’investissement et plus de 10 milliards de dollars de revenus fiscaux à oublier. Il nous faudra collectivement tirer des enseignements de ce dossier et de la nécessité d’accompagner les promoteurs de grands projets plutôt que de parsemer leur chemin d’embûches », a conclu Stéphane Forget.


Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!