Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le vendredi 15 juillet 2016

Communiqué
À tous les médias pour diffusion immédiate


La FCCQ accueille favorablement le plan d’action gouvernemental pour l’allègement réglementaire et administratif

 

Montréal le 15 juillet 2016 –La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement le plan d’action gouvernemental en matière d’allègement réglementaire et administratif, Bâtir l’environnement d’affaires de demain, dévoilé aujourd’hui par la vice-première ministre et ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, et de l’Allègement réglementaire et du Développement régional, madame Lise Thériault.

La FCCQ, qui a participé activement aux travaux du comité-conseil, salue ce plan d’action issu d’une collaboration des milieux économiques avec le gouvernement du Québec, pour cerner les irritants majeurs en matière réglementaire et administrative et déterminer les moyens pour y remédier ou en réduire le fardeau pour les entreprises du Québec.

« La démarche de consultation, l’écoute des préoccupations et des enjeux ainsi que les recommandations qui en découlent, témoignent d’une volonté d’améliorer l’environnement d’affaires et d’accroître la compétitivité des entreprises québécoises », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Dans le cadre du plan d’action, plusieurs mesures et recommandations seront mises en œuvre d’ici 2018. Celles-ci favoriseront le renouvellement et l'adaptation de l'approche gouvernementale en matière de réglementation au contexte économique actuel. Le plan vise par ailleurs à faciliter l'harmonisation de la réglementation du Québec avec celle de l'Ontario.

« La lourdeur administrative et réglementaire demeure un poids important pour les entrepreneurs et les entreprises du Québec et un frein à l’attraction et au développement de nouvelles entreprises. Le plan dévoilé aujourd’hui, vient nous rappeler la nécessite d’une vigilance constante à cet égard », a conclu Stéphane Forget.

 

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!