Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mardi 23 février 2016

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Signature d'une entente de collaboration entre le Québec et l'État de New York

Dans le cadre des activités soulignant le 75e anniversaire de la Délégation générale du Québec à New York, Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la Fédération de chambres de commerce du Québec (FCCQ), M. Garry Douglas, président-directeur général de la North Country Chamber of Commerce, et Mme Heather Briccetti, présidente-directrice générale du Business Council of New York State, ont procédé aujourd’hui à la signature d’une entente de collaboration entre le Québec et l’État de New York. Cette signature s’est déroulée à Québec en présence du premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, et la sénatrice de l’État de New York, Mme Betty Little. La séance de signature de cette entente faisait suite à une conférence prononcée par le délégué général du Québec à New York, M. Jean-Claude Lauzon.

Réunissant plusieurs personnalités et dignitaires des communautés d’affaires du Québec et de l’État de New York, cette entente s’inscrit dans le cadre des activités des Corridors de commerce de la FCCQ.

Cette entente, signée dans la foulée du lancement il y a moins d’un an du programme COREX, une initiative de la FCCQ visant à faciliter et à favoriser les échanges commerciaux entre le Québec et les États du Nord-Est américain, porte sur des secteurs d’activité prioritaires pour le développement économique du Québec et de l’État de New York. On y traite notamment de fluidité des frontières, d’équipement de transport et d’aéronautique, de la fabrication de pointe y compris les nanotechnologies, du tourisme, de l’industrie des sports et des loisirs, ainsi que les secteurs de l’environnement, de l’énergie et des technologies vertes.

« Les échanges commerciaux avec l’État de New York totalisaient en 2014 plus de 8 milliards de dollars et l’État de New York est le plus important partenaire commercial du Québec. Nous sommes donc fiers de contribuer à l’augmentation du volume d'activité commerciale et à la consolidation des échanges économiques du Québec avec l’État de New York, qui constitue un partenaire de choix », a déclaré la présidente-directrice générale de la FCCQ, Françoise Bertrand, à la suite de la signature de l’entente. Rappelons que la valeur totale des exportations québécoises aux États-Unis a atteint près de 53 milliards de dollars en 2014.

« Le Québec et l’État de New York ont tous les ingrédients nécessaires à la réussite économique dans les années à venir », a déclaré Garry Douglas, président de la North Country Chamber of Commerce. « Mais le plus important de ces ingrédients, c’est l'esprit de partenariat économique qui nous anime et la force de la collaboration au sein de notre communauté d'affaires binationale dans des secteurs communs. Cet accord est directement issu du succès de l'Entente corridor Québec-New York 2001, entre la FCCQ et la North Country Chamber of Commerce. Nous mettons à jour ses objectifs en identifiant de nouvelles occasions passionnantes pour le progrès et nous accueillons le Business Council of New York State en tant que partenaire à part entière. Toujours plus haut, toujours plus loin pour le Québec et l’État de New York ! » a conclu M. Douglas.

« Cet accord permettra d'assurer que le commerce et le développement transfrontaliers continuent à croître et que les économies du Québec et l'État de New York récoltent les bénéfices positifs de notre longue collaboration », a déclaré Heather C. Briccetti, présidente et chef de la direction du Business Council of New York State. « Il est facile de négliger les avantages économiques substantiels du commerce transfrontalier, c’est pourquoi il est impératif que les groupes représentés ici aujourd'hui continuent à mettre en évidence ces avantages, en particulier dans nos interactions avec les législateurs clés des deux côtés de la frontière ».

« Je tiens à rappeler toute l’importance que revêt cette collaboration entre le Québec et les États-Unis, notre principal partenaire économique mondial, pour notre richesse collective. Aujourd’hui, nous avons une preuve concrète que nos chambres de commerce et les entreprises qui les composent sont de véritables moteurs de cette relation historique qui continue de s’épanouir dans le temps. Je me réjouis de constater que le dynamisme de nos organismes permet d’explorer de nouvelles perspectives de partenariats avec nos vis-à-vis américains et je suis convaincu que cette entente sera le point de départ de nombreux projets mobilisateurs », a déclaré le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

« La signature de cette entente entre la Fédération des chambres de commerce du Québec et deux de ses importants partenaires de l’État de New York vient consolider les efforts que nous investissons depuis de nombreuses années de chaque côté de la frontière pour enrichir toujours davantage notre relation bilatérale. Le gouvernement du Québec a récemment ouvert deux nouvelles représentations sur le territoire des États-Unis, signe révélateur de l’importance accordée à nos relations avec notre voisin du Sud, et l’entente signée aujourd’hui est un complément indéniable aux moyens que nous mettons en œuvre pour diversifier et alimenter nos partenariats », a ajouté Mme St-Pierre.

En terminant, rappelons que les Corridors de commerce de la FCCQ s'inscrivent dans un vaste mouvement de coopération économique nord-sud auquel participent toutes les régions transfrontalières canado-américaines. Ils sont nés de la conviction profonde que les initiatives conjointes du milieu des affaires et des gouvernements comptent parmi les solutions les plus efficaces aux nombreux défis liés à la mondialisation des marchés et à la sécurité des frontières. Lancé en 2015, le Programme COREX vise à accompagner les chefs d’entreprise et les entrepreneurs québécois dans le développement de leurs marchés d’exportation et dans la création d’un réseau de partenaires d’affaires au sud de la frontière.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!