Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 20 janvier 2016

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Projet de mine de fer à Scherfferville :
une bonne nouvelle pour le secteur minier du Québec

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se réjouit de l’entente de principe survenue entre le gouvernement du Québec et TS Global Minerals Holdings, une entreprise du groupe Tata Steel.

« Voilà une bonne nouvelle qui nous permet d’envisager la poursuite du développement de la filière minérale québécoise avec optimisme », affirme Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. « L’entente signée aujourd’hui est une des pierre angulaires d’un projet important pour le développement du Plan Nord. »

L’entente de principe conclue en marge du Forum économique mondial de Davos doit mener à une prise de participation gouvernementale dans un projet de mine de fer à Schefferville, dans la région de la Côte-Nord.  Si elle voit le jour, l’entente favorisera également le transit du minerai de fer de son point d’extraction jusqu’au quai multiusager du port de Sept-Îles.

« Tata Steel est un partenaire majeur du développement de la Côte-Nord. Il joue un rôle important dans la communauté de Schefferville et est un acteur clé de la construction du quai multiusager de Sept-Îles.  Cette entente de principe contribue à réunir les conditions favorables pour désenclaver cette infrastructure stratégique pour que Sept-Îles et le Québec bénéficient rapidement de la reprise éventuelle des marchés internationaux», affirme Marc Brouillette, président de la Chambre de commerce de Sept-Îles.

« Nous espérons que l’accord de principe signé aujourd’hui prenne forme rapidement.  Le gouvernement doit multiplier les initiatives pour attirer les investissements privés et continuer d’envoyer des signaux clairs à l’effet que le Québec possède d’indéniables atouts pour la croissance du secteur minier qui est essentiel au développement économique non seulement des régions mais de tout le Québec », conclut Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!