Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le lundi 7 novembre 2016

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Programme BioMed Propulsion : aider l’industrie novatrice des sciences de la vie

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)
est heureuse que les entreprises du secteur des sciences de la vie pourront bénéficier du programme BioMed Propulsion annoncé par la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade. Ce programme vise à favoriser la commercialisation de découvertes québécoises dans l’industrie des sciences de la vie, tout en stimulant l’implication d’investisseurs privés et étrangers. La FCCQ, réclamait des mesures concrètes pour soutenir l’industrie pharmaceutique afin de faire du Québec un centre majeur de l’innovation et y donner un caractère distinctif dans un contexte de concurrence mondiale.

« Le secteur des sciences de la vie se transforme, mais est toujours bien vivant au Québec. La compétition dans ce secteur est vive et à une échelle internationale. Il est essentiel d’investir de manière stratégique pour attirer des investissements et soutenir les entreprises novatrices qui souhaitent commercialiser leurs innovations », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ rappelle que le secteur des sciences de la vie joue un rôle majeur dans l’économie québécoise notamment parce qu’il génère près de 56 000 emplois de qualité et hautement rémunérés mais aussi parce qu’il investit plus de 450 M$ en recherche et développement annuellement. Les grandes entreprises pharmaceutiques, qui continuent de jouer un rôle fondamental dans notre écosystème et les PME, qui constituent une part importante des entreprises de ce secteur, sont confrontées à des problèmes de financement qui rendent difficile le développement et la commercialisation de leurs produits. La FCCQ est d’avis que des partenariats structurants entre le gouvernement et les entreprises du secteur doivent être mis de l’avant pour favoriser l’intégration de l’innovation.

« Nos entreprises sont dynamiques, créatives et jouissent d’un potentiel d’innovation extraordinaire. Pour demeurer compétitives et poursuivre leur croissance, elles pourront compter sur un levier comme celui annoncé », conclut Stéphane Forget.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!