Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mardi 4 octobre 2016

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Partenariat pour la rétention des étudiants étrangers Un pas dans la bonne direction

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) applaudit l’annonce d’un partenariat entre, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, de même que Montréal International, visant la rétention des étudiants étrangers.

« Nous saluons le partenariat qui vise à accroître les efforts pour retenir et intégrer davantage les étudiants étrangers, alors que ces derniers ont déjà amorcé leur intégration à la société québécoise », a commenté Stéphane Forget, président-directeur intérimaire de la FCCQ.

Les institutions scolaires québécoises, de par leur qualité et leur diversité, attirent les étudiants étrangers. Il faut les inciter à poursuivre leur carrière au Québec et c’est ce que propose cette initiative qui, grâce à ses activités et séances d’informations, permettra d’élargir le bassin de talents stratégiques du Québec. Pour la FCCQ, il s’agit d’une démarche inspirante et intéressante qui pourrait s’appliquer dans toutes les régions du Québec.

« Pour réussir dans la nouvelle économie mondialisée, où les sociétés qui valorisent le savoir et la créativité sont les plus attractives, nous devons favoriser la rétention des éléments talentueux et ce projet va en ce sens », a affirmé Stéphane Forget, président-directeur général intérimaire de la FCCQ.

La FCCQ estime que compte tenu que la population en âge de travailler est en constante diminution, il importe que le Québec se dote d’outils pour combler les besoins de main-d’œuvre en entreprises pour les années à venir. C’est pourquoi elle souhaite notamment une augmentation plus rapide de l’immigration économique, de même qu’un assouplissement du programme canadien des travailleurs étrangers temporaires.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!