Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 7 avril 2016

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



La FCCQ salue les investissements du Fonds de solidarité FTQ

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se réjouit des investissements de 1,4 G$ annoncés par le Fonds de solidarité FTQ (le Fonds) dans les secteurs névralgiques de l’économie, dont 500 M$ pour les fleurons québécois inscrits en bourse et 400 M$ pour les infrastructures socio-économiques, en plus d’un soutien à quatre pôles d’excellence et à l’innovation.

« Ce geste du Fonds, portera le total de ses investissements à 3 G$ dans des secteurs structurants pour l’économie québécoise. Le Fonds est un joueur majeur dans le marché québécois des capitaux en raison de son réseau, de sa proximité et de sa connaissance du marché. On peut présumer que ces investissements vont stimuler d’autres acteurs du milieu de la finance et générer encore plus d’activités économiques », a déclaré madame Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

La FCCQ considère que l’appui de 500 M$ aux fleurons québécois, par le biais d’achats de blocs d’actions d’entreprises inscrites en bourse, contribuera à favoriser le maintien de la propriété de nos entreprises par des intérêts québécois.

La FCCQ reconnaît également les efforts de soutien accrus aux quatre pôles d’excellence que sont l’aérospatiale, l’agroalimentaire, les produits forestiers et les sciences de la vie. La FCCQ estime que cette stratégie d’investissement dans ces piliers de l’économie Québécoise agira comme un véritable catalyseur pour ces industries génératrices d’emplois dans toutes les régions du Québec.

Nous savons combien il est crucial pour nos entreprises de maintenir un niveau de compétitivité élevé afin de connaître du succès sur les marchés. À cet égard, les initiatives du Fonds visant à stimuler l’innovation au sein des entreprises encourageront ces dernières à prendre les mesures nécessaires pour rehausser leur productivité, donc leur compétitivité.

Le financement de 400 M$ parallèlement accordé aux infrastructures immobilières à vocation socio-économique, en partenariat avec les villes, les commissions scolaires et les gouvernements et qui prévoit, à terme, des retombées de 2 G$ en nouveaux projets, arrive à point pour dynamiser la qualité du parc immobilier, et ce faisant, aura un impact positif du point de vue économique, croit la FCCQ.

Enfin, la FCCQ avait pris position publiquement avec la Chambre de commerce du Canada et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour le maintien du crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs. On peut conclure que cette mobilisation a porté fruit à la lumière des annonces faites aujourd’hui ! » a conclu madame Françoise Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!