Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 28 avril 2016

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Jour de deuil
Une pensée pour les victimes d’accidents de travail et leur entourage

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se joint à l’initiative de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et souligne, en ce Jour de deuil, la mémoire des travailleurs décédés dans le cadre de leur emploi, tout en offrant ses pensées à ceux qui s’y sont blessés.

En 2015, malgré tous les efforts déployés par les employeurs et les travailleurs dans la prévention des accidents, encore 196 Québécois ont perdu la vie au travail et plus de 87 000 autres se sont blessés. La diminution importante du nombre d’accidents au cours des 15 dernières années démontre que, tous ensemble, nous pouvons éliminer les dangers en milieux de travail.

« Il est malheureux qu’à chaque année, des travailleurs se blessent sur leurs lieux de travail et que d’autres paient de leur vie à vouloir la gagner », a déploré Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. « Nous appelons tous nos partenaires à poursuivre leurs efforts soutenus en matière de prévention et ainsi contribuer à diminuer ce triste bilan.»

La FCCQ représente fièrement les employeurs québécois à la gouvernance de la CNESST depuis 2008 et s’implique avec conviction auprès d’eux dans les efforts de formation et de prévention. Elle est d’avis que tous les travailleurs ont droit à un environnement de travail sécuritaire et libre de dangers. Elle exhorte tous les acteurs à faire preuve de vigilance pour limiter les risques et à appuyer la campagne de la CNESST : Prenons une minute, chaque jour, pour repérer un danger et l’éliminer.

Le Jour de deuil invite les entreprises à observer une minute de silence, le 28 avril, pour se souvenir des disparus et à avoir une pensée pour les victimes d’accidents de travail.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!