Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 8 avril 2015

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Plan Nord et Plan d’action 2015-2020 : un investissement durable pour l'avenir du Québec

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se réjouit de la présentation de la nouvelle version du Plan Nord ce matin par le gouvernement du Québec. La FCCQ, qui défend la mise en place du Plan Nord depuis plusieurs années, applaudit particulièrement les efforts soutenus dont témoigne ce plan d'action, ainsi que la décision du gouvernement de mettre en valeur les richesses naturelles exceptionnelles de l'immense territoire nordique.

« Le Plan Nord est l'affaire de tous les Québécois », déclare Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. « Travailleurs, fournisseurs, entreprises et contribuables, tous seront amenés à y participer de façon directe ou indirecte et en bénéficieront. En mettant l’accent sur les énergies renouvelables et en intégrant toutes les dimensions du développement de la vie nordique, c'est certainement un investissement durable pour l’avenir du Québec, de ses entreprises et de son économie. »

Pour la FCCQ, le Plan Nord permettra d’accroitre l’exploration et maximisera les retombées de l’exploitation des ressources naturelles et minières, ce qui profitera, entre autres, aux collectivités locales.  Ce sont des milliers de nouveaux emplois, souvent bien rémunérés, qui seront créés par le Plan d’action du Plan Nord. La mise en œuvre de ce Plan commandera en outre la mise en place d’importantes infrastructures : routes, ports et voies ferrées, ainsi qu’une infrastructure numérique pour le bénéfice des nouvelles installations d’entreprises et des collectivités locales. Il ne faut pas non plus oublier l’accès à l’ensemble des sources d’énergie nécessaires pour les entreprises et les collectivités locales.

« Cette mise en valeur du potentiel économique du Nord est une opportunité de création de richesse exceptionnelle pour le Québec et nous ne pouvons nous permettre de la laisser passer », rappelle Mme Bertrand. « Il faut être prêt lorsque le cycle haussier amorcera sa lancée, sans compter que déjà plusieurs projets sont déjà en action, notamment dans les secteurs du diamant et de l’apatite. » 

En aidant et en participant au développement des sociétés minières et dans le domaine des hydrocarbures, le gouvernement du Québec lance un message clair aux investisseurs étrangers et d’ici qui souhaitent le développement du Nord. « La FCCQ l’encourage à persévérer dans cette voie et à être l’accompagnateur des projets, petits ou grands, en mettant en place un cadre clair, prévisible et connu de tous. Le gouvernement doit également se montrer proactif dans la promotion de l'acceptabilité sociale, car l'enjeu dépasse les populations locales et les communautés autochtones: cela concerne l'ensemble des Québécois », de dire Mme Bertrand.

La FCCQ craint toutefois les impacts de la volonté de consacrer 50 % du territoire couvert par le Plan Nord à des fins autres qu’industrielles d’ici 2035. Elle craint que cette mesure réduise les perspectives de développement durable des ressources minières. Pour la FCCQ, les mesures proposées rendront difficile, voire impossible, la valorisation en profondeur de plusieurs camps miniers.

La FCCQ assure le gouvernement du Québec de son entière collaboration dans la mise en place de ce projet d’envergure et porteur pour toute l’économie québécoise. Pour en faire la promotion, la FCCQ met à son service son réseau des chambres de commerce situées partout sur le territoire québécois.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!