Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 4 novembre 2015

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Nouveau Cabinet ministériel fédéral :
la FCCQ travaillera de concert afin de favoriser le développement économique

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) félicite les nouveaux ministres nommés aujourd’hui au premier Cabinet du gouvernement du premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau.

La FCCQ se réjouit de la place accordée au Québec au sein du Conseil des ministres. « Nous avons très hâte de collaborer avec les nouveaux membres du Cabinet et nous sommes particulièrement heureux du nombre important de ministres québécois assermentés aujourd'hui. Six ministres sur trente, en plus du premier ministre, cela correspond de près au poids démographique du Québec au sein du Canada », rappelle Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

Par ailleurs, la FCCQ tient à souligner la présence-clé de ministres du Québec au sein de comités ministériels influents, notamment M. Stéphane Dion qui présidera le comité du Cabinet chargé de l’environnement, du changement climatique et de l’énergie, ainsi que M. Jean-Yves Duclos, vice-président du comité du Cabinet chargé de la croissance inclusive, de l’égalité des opportunités et de l’innovation.

Un Cabinet qui doit être à l’écoute
Lors de la campagne électorale, la FCCQ avait exposé les attentes et priorités du milieu des affaires québécois quant aux actions du futur gouvernement pour favoriser le développement économique et la compétitivité des entreprises. Le gouvernement devrait ainsi agir dans le but :

  • d’accroître la productivité ;
  • de stimuler l’entrepreneuriat ;
  • d’attirer les investissements ; 
  • d’agir comme facilitateur du développement économique ;
  • d’accroitre la marge de manœuvre financière du pays ;
  • de développer et de mettre à niveau les infrastructures de transport et de télécommunications.

« Il est important que le nouveau gouvernement fasse siennes les préoccupations du milieu des affaires, et que le Cabinet constitué aujourd’hui puisse poser les gestes nécessaires en ce qui concerne ces enjeux essentiels pour la croissance économique du pays », d’ajouter Françoise Bertrand.

La FCCQ note cependant l’absence de l’agence de développement économique pour les régions du Québec, qui jouait un rôle important. « Nous ne croyons pas que le mandat qu’exerçait cette agence devrait être dilué au sein du nouveau gouvernement », déclare Mme Bertrand.

En terminant, la FCCQ offre son entière collaboration au nouveau Cabinet des ministres et  travaillera de concert avec lui afin de favoriser une économie florissante qui profitera aux Québécois et Canadiens.

 

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!