Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 26 février 2015

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



La Fédération des chambres de commerce du Québec appuie la proposition des gens d’affaires pour la relance du chemin de fer de la Gaspésie

Lors de son conseil d’administration tenu le jeudi 19 février dernier, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a adopté à l’unanimité une résolution présentée par la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé et la Chambre de commerce de Baie-des-Chaleurs appuyant la proposition des gens d’affaires dans leur volonté de racheter les actifs du syndic afin de ne pas démanteler le chemin de fer gaspésien.

« La résolution a été présentée et discutée au sein de notre conseil qui est sensible aux enjeux de développement économique régionaux. Nous devons encourager les initiatives qui favorisent la création de la richesse et la création d’emplois. La volonté des gens d’affaires de sauver cette infrastructure considérée essentielle pour plusieurs entreprises de la région nous a interpellés», dit la présidente-directrice générale de la FCCQ, Françoise Bertrand, introduisant le contexte qui a mené à l’adoption de la résolution.

Contexte

  • Le tronçon du chemin de fer entre Matapédia et Gaspé, d’une distance de 330 km, appartient à la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) un organisme à but non lucratif dirigé par les maires de la région. La société a dû faire face à plusieurs problèmes de mise à niveau de son infrastructure qui a notamment mené à la suspension du service de Via Rail en 2013.  Le 21 novembre dernier, la SCFG s’est placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité.
  • Le chemin de fer est une infrastructure essentielle pour plusieurs entreprises de la région et son développement économique. Cette situation interpelle donc particulièrement les gouvernements du Québec et du Canada à la fois comme principaux créanciers actuels mais également comme partenaires pour l’avenir du chemin de fer en Gaspésie.
  • Un regroupement de gens d’affaires de la région menés par M. Gilles Babin, président de Rail GD, a déposé une proposition de rachat au syndic. Cette proposition, la seule sur la table actuellement, permettrait de régler l’essentiel des dettes, de préserver le service ferroviaire de marchandises actuel et d’éviter le démantèlement des actifs de la SCFG.

Résolution

  1. La FCCQ accueille favorablement l'initiative des gens d'affaire la Gaspésie  dans leur volonté de racheter les actifs du syndic.
  2. La FCCQ appuie les chambres de commerce de Gaspé et de la Baie-des-Chaleurs dans leur opposition à démanteler le chemin de fer.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!