Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 13 février 2014

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Un pas significatif vers la mise en valeur de nos ressources en hydrocarbures

« La création d’une co-entreprise pour l’exploration et l’exploitation éventuelle du pétrole et du gaz de l’Île Anticosti représente une avancée majeure pour la mise en valeur de nos ressources en hydrocarbures » : c’est en ces termes que Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a salué la création d’une co-entreprise impliquant l’entreprise québécoise Pétrolia, la société d’État Ressources naturelles Québec, Corridor Ressources de la Nouvelle-Écosse et Maurel Prom, la deuxième plus importante entreprise française du secteur pétrolier. 

Ces quatre partenaires croient au potentiel pétrolier et gazier du Québec et ils mettent en commun leur expertise et leurs moyens financiers afin de vérifier la teneur en pétrole et de l’exploiter de manière responsable si les travaux d’exploration s’avèrent concluants. Voilà réunies des équipes chevronnées qui vont certainement donner un formidable élan au secteur pétrolier au Québec.

La Fédération a tenu à féliciter le gouvernement pour le signal clair et fort qu’il adresse aux investisseurs intéressés par les ressources en hydrocarbures du Québec. Non seulement le gouvernement réitère sa volonté de procéder rapidement aux travaux d’exploration, mais il investit par l’intermédiaire de la société d’État Ressources naturelles Québec, afin que les Québécois puissent bénéficier des retombées économiques des ressources pétrolières et gazières qui seront éventuellement exploitées sur notre territoire.

La FCCQ plaide depuis longtemps en faveur d’un tel signal clair et espère que cette première décision majeure dans le secteur pétrolier permettra un véritable dénouement pour la mise en route des travaux d’exploration à Gaspé et sur le site d’Old Harry, dans le golfe du St-Laurent, ainsi que pour l’entreprise Junex, à Anticosti.

Les hydrocarbures offrent un grand potentiel de création de richesse dans les régions et pour le Québec tout entier et il est essentiel d’aborder ce développement avec confiance, tout en respectant les trois composantes du développement durable. « Que ce soit pour faire face au défi de la dette ou encore à celui du vieillissement de la population, miser sur les richesses naturelles du Québec constitue une excellente stratégie pour y parvenir. Nous sommes heureux de voir que le gouvernement a entendu le message fort que la FCCQ avec différents cosignataires a lancé avec le Manifeste pour tirer collectivement profit de notre pétrole en début d’année », de conclure, Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!