Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mardi 5 août 2014

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Signature du traité Canada-Europe

« C’est un grand jour pour la prospérité du Québec et du Canada »

C’est en ces termes que Françoise Bertrand, Présidente-directrice générale de la Fédération des chambres du commerce du Québec (FCCQ), a accueilli l’annonce de l’Honorable Ed Fast, ministre canadien du Commerce international, voulant que toutes les parties se soient entendues sur le texte final de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne.

« Notre marché domestique est petit et l’exportation de biens et services est l’une des meilleures façons d’assurer la croissance de nos entreprises, par le développement de nouveaux marchés et la diversification des clientèles. C’est la responsabilité des gouvernements de mettre en place les conditions favorisant la croissance et ils ont bien fait leur travail, » estime Françoise Bertrand, Présidente directrice générale de la FCCQ.

Mme Bertrand rappelle aussi que c’est à l’initiative du Québec que cet accord a été négocié. «  Le Québec est en faveur de l’ouverture des marchés depuis longtemps. Souvenons-nous de l’appui que la province a donné à l’ALENA. Le Québec a encore une fois été visionnaire dans ce dossier. Souhaitons que le gouvernement Couillard poursuive dans la même voie, » conclut-elle.

La FCCQ rappelle que grâce à l’ALÉNA, les échanges ont triplé de 297 à 930 milliards de dollars entre le Canada, le Mexique et les États-Unis de 1993 à 2007, ce qui a notamment eu un effet grandement bénéfique sur le taux de chômage au Canada. L’Europe reçoit actuellement moins de 15 % des exportations manufacturières du Québec, une part qui ira certainement en s’agrandissant avec la signature de cet accord.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!