Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le vendredi 16 mai 2014

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Les associations patronales du Québec rencontrent le premier ministre Philippe Couillard

Les représentants du Conseil du patronat du Québec, de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, de la Fédération des chambres de commerce du Québec, de Manufacturiers et exportateurs du Québec et du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec ont rencontré aujourd'hui le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, en compagnie du ministre du Travail, M. Sam Hamad.

À cette occasion, ils ont d’emblée réitéré leur appui au gouvernement dans l’exercice difficile qu’il amorce en matière de réduction de ses dépenses, dans le but de reprendre le contrôle des finances publiques. À ce titre, les associations patronales ont pressé le gouvernement à agir, car le contexte exige de faire des choix difficiles qui doivent se traduire en des gestes concrets. Elles ont aussi assuré le premier ministre de leur collaboration aux travaux des commissions sur la fiscalité et la révision des programmes. 

Au cours de la rencontre, le premier ministre, le ministre du Travail et les dirigeants patronaux ont discuté de certains dossiers prioritaires pour le milieu des affaires par rapport au développement économique et à la prospérité du Québec. Parmi les sujets abordés, mentionnons entre autres :

  • Le contrôle des dépenses publiques, touchant notamment la masse salariale globale ainsi que la nécessité de prendre des décisions courageuses dès maintenant, d’instaurer le mécanisme de cran d’arrêt et d’entamer un examen rigoureux des programmes et des structures de livraison des services;
  • L’accroissement des revenus gouvernementaux sans hausse de la fiscalité directe ou indirecte, en priorisant une meilleure croissance économique durable qui repose sur un environnement d’affaires plus stimulant, touchant notamment un allégement et une simplification de la réglementation, ainsi qu’une exploitation responsable des ressources naturelles et énergétiques;
  • Les questions liées à la main-d’œuvre, entre autres les enjeux relatifs aux régimes de retraite, la santé et la sécurité du travail, le renouvellement des conventions collectives dans l’industrie de la construction, les négociations collectives dans le secteur public, ainsi que l’adéquation entre la formation et les besoins du marché du travail;
  • L’amélioration de certaines conditions plus spécifiques reliées au secteur manufacturier et aux PME, aux coûts de l’énergie et au marché du carbone, ainsi qu’à l’octroi et la gestion des contrats publics, de même que la nécessité d’inclure l’économie dans la formation scolaire.

À l’issue de cette rencontre, les représentants patronaux ont exprimé leur satisfaction d’avoir pu partager avec le premier ministre et son ministre du travail, les préoccupations de la communauté des affaires sur les principaux enjeux économiques.

Le gouvernement du Québec et les associations patronales ont par ailleurs convenu d’instaurer une rencontre annuelle statutaire afin de maintenir un dialogue franc, ouvert et constructif à l’égard des dossiers abordés.

Étaient présents à la rencontre : M. Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du Conseil du patronat du Québec, Mme Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, M. Stéphane Forget, vice-président, Stratégie et affaires économiques de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Mme Audrey Azoulay, directrice, Affaires publiques et relations gouvernementales de Manufacturiers et exportateurs du Québec, et M. Christian Bélair, président-directeur général du Regroupement des jeunes chambres de commerce du

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!