Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mardi 2 décembre 2014

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate



Mise à jour économique : le gouvernement avance dans son tour de piste vers l’atteinte de l’équilibre budgétaire

« Le gouvernement du Québec a pris des décisions importantes pour revenir à l’équilibre budgétaire. Il s’agit d’un exercice nécessaire qui ne peut être repris tous les trois ou quatre ans : c’est pourquoi nous appuyons les mesures qui s’attaquent au caractère structurel du déficit de l’État. » C’est ainsi que Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), a souligné l’importance des mesures annoncées cet après-midi par le ministre des Finances, monsieur Carlos Leitão.

La situation budgétaire du gouvernement demeure précaire. Selon la FCCQ, il est essentiel de poursuivre les efforts de contrôle des dépenses et de chercher à stimuler l’économie. « Le gouvernement fait la démonstration qu’il avance dans son tour de piste pour atteindre le la cible de déficit budgétaire, en démontrant que tout le monde doit faire sa contribution » de poursuivre, Mme Bertrand.

Par ailleurs, la FCCQ constate que certaines mesures annoncées aujourd’hui rejoignent des recommandations qu’elle avait émises aux commissions sur la révision de la fiscalité et des programmes, auxquelles elle a participé activement, soit :

  • Les mesures concernant le secteur des assurances, notamment l’abolition du taux réduit de la taxe sur les primes d’assurance automobile;
  • L’introduction de seuils de dépenses minimales admissibles aux crédits d’impôt à la recherche et développement;
  • La maximisation des retombées de l’aide fiscale aux entreprises qui doit passer par une évaluation plus rigoureuse des mesures fiscales.

La FCCQ est satisfaite de l’annonce relative à la stabilité des mesures et programmes d’aide aux entreprises ainsi que des mesures d’aide aux PME. « Nous saluons l’engagement du gouvernement du Québec de maintenir l’aide aux entreprises. Ces dernières ont déjà contribué pour une grande part à l’effort de rationalisation des dépenses fiscales », de poursuivre, Mme Bertrand.

Quant à l’entrée en vigueur de la deuxième phase du marché du carbone pour les distributeurs d’hydrocarbures, au 1er janvier 2015, la FCCQ partage les efforts que le Québec doit faire en matière de réduction d’émissions de GES, mais rappelle que cette initiative représente un désavantage pour la compétitivité des entreprises québécoises. Cependant, la mesure annoncée aujourd’hui qui vise à bonifier la déduction additionnelle pour les coûts de transport des PME manufacturières dans toutes les régions du Québec est légitime et rejoint une demande exprimée par la FCCQ à maintes reprises.

La FCCQ invite le gouvernement à communiquer ses orientations afin que la population, les entreprises et les investisseurs puissent percevoir, au-delà des réductions sectorielles des dépenses publiques, les orientations de développement et de gestion du gouvernement.

La FCCQ comprend qu’une mise à jour économique n’a pas la portée d’un budget, mais cet exercice de retour à l’équilibre budgétaire ne peut pas être cosmétique. « Le faible niveau d’investissement observé depuis 2013 semble refléter un état d’attente du secteur privé. Il est donc essentiel que des messages clairs soient transmis aux investisseurs et aux entrepreneurs, afin de lever toute incertitude sur les processus d’approbation des projets de développement économique », de conclure, Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!