Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le vendredi 31 janvier 2014

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


La FCCQ se réjouit de l’adoption de la nouvelle Politique gouvernementale sur l’allègement réglementaire et administratif

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se réjouit de l’adoption de la nouvelle Politique gouvernementale sur l’allègement réglementaire et administratif dévoilée aujourd’hui par le ministre des Finances et de l’économie, M. Nicolas Marceau. Dans le contexte économique actuel, ce genre de nouvelles est plus que bienvenue pour les entreprises du Québec. « Cette politique pourrait contribuer à améliorer leur compétitivité », affirme Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. « À maintes reprises au cours des dernières années, nous avons vivement déploré le fardeau administratif imposé aux entreprises québécoises. Ce fardeau, jumelé à des taxes sur la masse salariale 30% plus élevées qu’en Ontario, était très nuisible à leur compétitivité. »

La Fédération souligne particulièrement la mesure visant à ce que tout nouveau projet de règlement fasse l’objet d’une analyse d’impact réglementaire et que celle-ci soit rendue publique : cela permettra de connaître le véritable impact d’une nouvelle réglementation pour une entreprise et de se questionner sur la pertinence d’une mesure en disposant de toutes les informations nécessaires. « Trop souvent, a-t-on oublié de s’interroger sur le fardeau engendré par un nouveau règlement », de poursuivre, Mme Bertrand.

La FCCQ, en compagnie des autres principales associations patronales, a participé activement aux travaux ayant mené à l’adoption de cette politique. Plusieurs des éléments soulevés par la partie patronale ont été repris dans l’annonce d’aujourd’hui. La Fédération souhaite que ce genre de collaboration puisse de reproduire pour l’avenir.

La Fédération suivra attentivement l’implantation de cette nouvelle politique et espère que cela se fera rapidement dans les différents paliers gouvernementaux. « Encore cette semaine, nous avons eu des discussions avec le gouvernement sur de nouvelles mesures à mettre en place sans que les répercussions sur les entreprises n’aient été évaluées. Il est urgent que l’appareil administratif applique la nouvelle politique sur l’allègement réglementaire et administratif », de conclure, Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!