Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 20 mars 2014

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Conférences sur la réindustrialisation et l’exportation aux États-Unis : Des nouvelles perspectives d’exportation pour les entreprises québécoises

« Un tissu industriel plus fort aux États-Unis représente aussi des nouvelles perspectives d’affaires pour nos entreprises exportatrices grâce à notre proximité géographique : nos PME doivent saisir les opportunités liées à la réindustrialisation et s’adapter à la diversification du marché américain », a affirmé Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) en marge du colloque Réindustrialisation et exportations aux États-Unis tenu aujourd’hui. Cet événement incontournable pour les entreprises exportatrices, que la Fédération a organisé dans le cadre de ses activités liées aux Corridors de commerce, a accueilli pour une première fois au Québec monsieur Harry Moser, fondateur du Reshoring Initiative.

Devant plus de 200 personnes réunies le mercredi 19 mars à HEC Montréal et le jeudi 20 mars au Centre communautaire et culturel Thérèse de Blainville, M. Moser a fait le point sur le phénomène de plus en plus répandu du reshoring, soit le rapatriement des activités de production manufacturière aux États-Unis. Cette tendance lourde, qui contribue de façon significative à la réindustrialisation et à la reprise économique des États-Unis, représente également un fort potentiel d’investissement pour nos PME exportatrices dû à notre proximité géographique.

Organisé en collaboration avec Laurentides International et Deloitte, l’événement d’aujourd’hui a réuni les gens d’affaires qui ont pu entendre plusieurs conférenciers d’envergure venus partager leur vision et leur expertise, dont M. Andrew C. Parker, Consul général des États-Unis à Montréal.

« Le secteur des exportations est particulièrement sensible à la conjoncture économique internationale et doit encore reprendre du galon depuis la dernière récession. Son redressement dépend aussi de la capacité de nos PME de répondre aux besoins des grandes sociétés de nos voisins du sud », poursuit Mme Bertrand.

À ces deux occasions, M. Louis Duhamel, conseiller stratégique chez Deloitte, a  présenté les résultats d’une étude commandée par la FCCQ portant sur le phénomène de réindustrialisation et a apporté des éclairages sur les opportunités qui s’offrent aux entreprises québécoises et les menaces qui s’en dégagent. De plus, aujourd’hui, M. Yan Cimon, professeur agrégé du département de Management de l’Université Laval, a dressé un portrait des tendances économiques aux États-Unis en 2014.

« Le Québec est une économie ouverte sur le monde et c’est pourquoi il est fondamental que les entreprises québécoises soient informées sur les opportunités du secteur de l’exportation vers les États-Unis. L’objectif de toute la démarche des Corridors de commerce est justement celui de créer des communautés d’affaires plus fortes, plus dynamiques et plus prospères », de conclure, Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!