Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 5 juin 2013

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Nouveau sondage sur le projet d’Enbridge :

Les villes bordant l’oléoduc donnent également leur appui!

Qu’ils habitent à proximité de l’oléoduc ou ailleurs dans la province, les Québécois soutiennent largement le projet d’inversion du flot de l’oléoduc 9 : voilà le principal constat du sondage d’opinion que la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a mené auprès d’un échantillon de 2001 répondants, dont la majorité (1199) habite dans des villes traversées par le pipeline. La Fédération dévoile aujourd’hui les résultats pondérés selon ces 11 municipalités, tandis qu’elle en publiait hier le bilan national et soulignait l’appui substantiel (60%) de l’ensemble de la population à la réalisation du projet d’inversion du flot de pétrole.

En premier lieu, nous constatons que les répondants des villes bordant l’oléoduc sont tout aussi favorables (60%) à ce projet que l’ensemble des Québécois. Ce résultat varie selon les villes, mais l’appui peut atteindre 72% de la population à Terrebonne, 69 % à Mirabel et 67% à Pointe-Fortune. De plus, de façon générale, les habitants des différentes villes le long de la canalisation sont favorables (58%) à l’idée de faire venir le pétrole d’Alberta par oléoduc.

« Le soutien des communautés locales est très important pour que ce genre de projets puissent voir le jour. Nous sommes heureux de constater que la population qui est directement touchée par la canalisation 9 soit favorable à la réalisation de l’inversion du flot. Ce projet aura un impact majeur sur notre balance commerciale, sur notre secteur pétrochimique et sera responsable de la création et du maintien de milliers d’emplois juste au Québec », affirme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

Par ailleurs, la compagnie Enbridge, propriétaire de l’oléoduc, a mis sur pied le Programme de sécurité dans les collectivités afin d’octroyer des subventions monétaires à des organismes de premiers secours (police, pompiers, services médicaux) qui interviennent dans des situations d’urgence. La population des villes bordant l’oléoduc se montre tout aussi favorable (76%) à cette initiative que l’entièreté des Québécois (77%).

« Même dans les villes traversées par la canalisation et malgré les campagnes de peur menées par les groupes environnementaux pour dissoudre l’appui au projet d’Enbridge, le gros bon sens continue d’avoir le dessus et nous en sommes fiers », de déclarer Mme Bertrand.

Nous rappelons que le sondage a été réalisé par téléphone par l’entremise de la firme indépendante CROP du 14 au 20 mai derniers, et que la marge d’erreur pour 1199 répondants est de 2.8%. Cet échantillon inclut seulement les répondants des villes bordant l’oléoduc, notamment: Saint-André-d’Argenteuil, Laval-Est, Mirabel, Montréal-Est, Sainte-Anne-des-Plaines, Saint-Placide, Pointe-Fortune, Rigaud, Sainte-Justine-de-Newton, Très-Saint-Rédempteur et Terrebonne. L’échantillon total du sondage inclut 2001 répondants de partout au Québec et une marge d’erreur de 2,2%.

Veuillez cliquer sur ce lien pour visualiser les résultats du sondage pondérés selon les villes bordant l’oléoduc 

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!