Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 24 février 2013

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Projet de Banque de développement du Québec

Le projet de mise en place d’un guichet unique correspond aux réalités et aux besoins des entreprises

Tout comme elle l’a fait il y a deux ans lors de la fusion entre la Société générale de financement (SGF) et Investissement Québec (IQ), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) salue les efforts du Gouvernement du Québec en vue de regrouper sur le terrain les employés d’IQ, les activités de première ligne du ministère des Finances et de l’Économie et les acteurs dévolus au développement des entreprises dans les régions.

« Les volontés de mettre en place un guichet unique et d’accompagner les entreprises dans toutes leurs phases de développement correspondent bien aux besoins et aux réalités des entreprises », selon la présidente-directrice générale de la FCCQ, madame Françoise Bertrand. « Il faut maintenant que le gouvernement s’assure, dans l’implantation de cette Banque, que les entrepreneurs aient accès à des ressources compétentes et qu’en plus des efforts consacrés au démarrage d’entreprise, une attention particulière soit portée à la phase de commercialisation, la seule qui peut garantir la pérennité des entreprises. » C’est pourquoi la Fédération appelle à beaucoup de vigilance sur la mise en place et la fluidité des opérations qui devront répondre avec efficacité et rapidité aux besoins des entreprises.

Quelques souhaits

Quoique reconnaissant l’importance d’agir localement et de développer au besoin des stratégies spécifiques, la FCCQ souhaite que, dans la mise en place de la Banque de développement du Québec, le gouvernement ne se déleste de sa responsabilité au regard des politiques nationales de développement économique. En ce qui concerne Ressources Québec par exemple, la FCCQ trouve important que le Gouvernement continue d’exercer ses prérogatives par rapport au développement des ressources naturelles.

La FCCQ aurait aussi souhaité que, dans les documents déposés aujourd’hui, le Gouvernement reconnaisse les chambres de commerce comme partenaires du développement économique local et régional.

Au cours des consultations à venir au sujet de ce projet, la FCCQ va vouloir discuter de la proportion des ressources qui seront consacrées par la filiale Développement économique Québec aux interventions dans le secteur de la coopération et de l’économie sociale. Pour bien comprendre les répercussions d’un projet d’une telle ampleur, elle consultera les chambres de commerce et les entreprises de son réseau avant de participer à ces consultations.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!