Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 7 novembre 2013

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


La FCCQ s’inquiète de l’impact économique du projet de charte des valeurs québécoises

Dans le cadre du dépôt aujourd'hui du projet de loi nº 60 sur la charte des valeurs québécoises, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) réitère ses inquiétudes face aux retombées potentielles de cette loi sur l’économie du Québec.

Au moment où le Québec est aux prises avec une démographie décroissante, nous avons besoins de tous les talents. Or, selon la Fédération, l’interdiction du port de symboles religieux crée des tensions inutiles qui rendront plus difficile le recrutement de talents, un ingrédient essentiel au développement économique et à la croissance des entreprises. Bien que la charte ne s’applique qu’aux institutions gouvernementales, le gouvernement est responsable de plus de 20 % de l’activité économique du Québec, on comprend rapidement l’impact économique des mesures proposées.

« La compétition pour le talent est mondiale. Dans les domaines de pointe notamment, les entreprises s’arrachent les plus grands spécialistes et toutes les études le confirment, le milieu de vie joue un rôle prépondérant dans le choix de leur destination », affirme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. « Alors que l’innovation est la clé de la croissance des entreprises, nécessaire tant aux citoyens qu’au trésor public, nous n’avons pas les moyens d’écarter les meilleurs. »

Intégration des immigrants
L'immigration constitue pour le Québec un levier important de développement économique et l’emploi demeure le facteur clef d’attraction et d’intégration des immigrants. Malheureusement, la proposition gouvernementale stigmatise les travailleurs qui portent des signes religieux, ceux-là mêmes qui sont bien souvent issus de l’immigration. S’il est adopté, ce projet de loi amènera des exigences supplémentaires pour accéder au marché du travail québécois ce qui est en contradiction directe avec les demandes de la communauté d’affaires.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!