Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 13 novembre 2013

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


La FCCQ participera à la commission parlementaire sur le projet d'inversion de la canalisation 9

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) profitera de la commission parlementaire sur le projet de renversement de la ligne 9 pour défendre l’importance de réaliser ce projet porteur pour l’ensemble de l'économie québécoise. Bien qu'il s'agisse d'une étape préalable additionnelle qui n'est pas nécessaire pour la mise en œuvre du projet, la FCCQ a l'intention de profiter de cette occasion pour faire valoir aux parlementaires de l'Assemblée nationale les nombreux bénéfices associés au projet.

Comme elle l’a déjà mentionné devant l’Office national de l’énergie, la FCCQ considère que le Québec a intérêt à tirer profit rapidement de ce projet qui participera à sauvegarder nos deux dernières raffineries et à générer ou consolider quelques 2000 emplois directs et indirects hautement rémunérés. Le secteur québécois de la pétrochimie, qui a été durement malmené au cours des dernières années, pourra ainsi bénéficier d'une relance importante et engendrer des retombées économiques pour le Québec tout entier.

La FCCQ est favorable au développement d'alternatives vertes, mais il faut reconnaître que le Québec aura besoin d’hydrocarbures pendant encore plusieurs décennies, faisant partie intégrante de toute activité humaine et économique. Rappelons que nous importons annuellement près de 14 milliards $ de pétrole des pays d'Afrique et du Moyen-Orient, une facture qui pèse lourd sur notre balance commerciale et qui pourrait être diminuée grâce à des projets comme celui d'Enbridge, qui faciliteront l'accès au pétrole albertain.

 « Plus que jamais, nous avons besoin de projets de développement porteurs et rentables comme celui d'Enbridge qui permettront de créer et de maintenir des emplois de qualité, amener des retombées fiscales importantes et générer une prospérité durable favorisant la qualité de vie des Québécois », de conclure Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. Selon un sondage que la Fédération a mené au mois de mai dernier, l’ensemble de la population donnait un appui substantiel (60 %) à la réalisation du projet d’inversion de la ligne 9. Les répondants des villes bordant l’oléoduc, également interrogés, se sont d’ailleurs montrés tout aussi favorables (60 %).

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!