Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 31 octobre 2013

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Immigration : La FCCQ accueille favorablement le plan d’immigration 2014

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est en accord avec le Plan d’immigration du Québec pour l’année 2014 présenté aujourd’hui par la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy.

Comme elle l’avait mentionné en 2011 lors des consultations sur le Plan 2012-2015 de l’immigration au Québec, la FCCQ appuie les efforts qui visent à mieux intégrer les immigrants. Mais elle rappelle du même coup que l’intégration efficace et réussie des immigrants passe obligatoirement par l’emploi. À ce titre, la Fédération salue la cible de 65 % d’immigrants qui doivent faire partie de la catégorie économique.

« Nous devons souligner les efforts faits pour que l’immigration repose, entre autres, sur des considérations économiques. À cet égard, il est important que le gouvernement ait une vision d’ensemble. Arrimer l’offre au besoin de main-d’œuvre est une voie prometteuse pour nos entreprises, tant dans les grands centres qu’en région », a déclaré la présidente-directrice générale de la FCCQ, Françoise Bertrand.

Fait à noter, le gouvernement énonce clairement son intention de régionaliser davantage l’immigration. Les nombreux efforts effectués en ce sens par le gouvernement s’étant avérés difficiles et la réussite de l’intégration passant par l’emploi, il est toutefois primordial que les acteurs économiques régionaux soient mis à profit. Ainsi, la FCCQ réitère son offre de mettre à contribution le réseau des chambres de commerce. En faisant appel à leurs entreprises membres de tous les secteurs, les chambres de commerce locales sont les mieux placées pour indiquer les besoins et assurer que l’immigration en région réponde réellement aux besoins sur le terrain.

Quant à l’intention de moderniser la Loi sur l’immigration, la FCCQ entend collaborer activement avec le gouvernement. « Nous saluons l’intention du gouvernement d’éliminer les délais d’attente pour les candidats à l’immigration. De plus, bien que nous souscrivions aux efforts de francisation, nous invitons le gouvernement à faire preuve de souplesse pour s’assurer qu’un candidat au profil économique intéressant ne soit pas rejeté en raison de sa connaissance insuffisante du français. Il y a fort à parier que ce candidat fera les efforts nécessaires pour finaliser son apprentissage du français, une fois arrivé en sol québécois », de conclure, Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!