Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 21 mars 2013

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Budget fédéral 2013-2014

La FCCQ appuie le maintien de la cible retour à l'équilibre budgétaire et les mesures de relance économique, mais se questionne sur l'application des mesures liées à la formation de la main-d'œuvre

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) appuie la rigueur budgétaire et le contrôle des dépenses en vue du retour à l’équilibre budgétaire prônés par le gouvernement fédéral. Elle félicite le gouvernement pour les mesures de relance économique et d’aide aux entreprises. Même si elle supporte les principes  derrière les mesures liées à la formation de la main d’œuvre, elle retient ses commentaires à leurs sujets tant que leurs modalités d’application ne sont pas connues.

Des points positifs

Contrôle des dépenses, équilibre budgétaire

Nous tenons à souligner notre satisfaction envers la priorité annoncée d’un plus grand contrôle des dépenses et la réaffirmation de la volonté du gouvernement fédéral de maintenir le cap pour un retour à l’équilibre budgétaire 2015-2016. « La FCCQ salue le respect des engagements du gouvernement fédéral inscrit dans le budget de préserver les budgets octroyés aux transferts aux provinces, et ce faisant, de sauvegarder le caractère de prévisibilité de ces enveloppes destinées aux programmes sociaux et de santé», a déclaré Françoise Bertrand, présidente-directrice générale.

Mesures de développement économique : productivité et innovation

L’énoncé budgétaire réitère les priorités du gouvernement en matière  de développement économique. À cet effet, la FCCQ accueille aussi positivement les mesures visant les entreprises, notamment celles touchant la modernisation des équipements, la productivité et l’innovation.
Rappelons que la FCCQ a, à maintes reprises, exigé une implication gouvernementale pour aider les entreprises à relever les nombreux défis qui les assaillent : productivité, accès à de la main d'œuvre qualifiée et innovation.

Coup de pouce fédéral sur les infrastructures

La conjoncture demandait un maintien des mesures de relance de l’économie ; que celles-ci soient dirigées vers un programme d’infrastructure nous apparaît pertinent et avoir une plus grande portée. Cependant, nous réitérons qu’il faut là aussi  une concertation avec le gouvernement provincial qui soit de nature productive et qui ne ralentisse pas les processus de décision et la mise en marche des projets.

Une initiative qui exige rapidement des éclaircissements : la formation de la main d’œuvre

La FCCQ est satisfaite du maintien des enveloppes budgétaires consacrées à la formation de la main-d’œuvre. Elle comprend que sur l'Entente Canada-Québec sur le marché du travail signée en 1998, assurant un transfert de l'ordre de 800 M$ au Québec, demeure inchangée. Elle constate que le gouvernement fédéral veut revoir les termes d'une entente ayant une portée moins grande par laquelle le Québec reçoit 113 M$ par année.

La FCCQ reconnait la pertinence d'allouer ces 113 M$ à des activités qui favorisent la qualification des personnes à la recherche d'emploi et de leur intégration durable au marché du travail. Elle demande cependant que les changements envisagés à ce sujet fassent l’objet d’ententes avec le Gouvernement du Québec puisqu’ils doivent tenir compte de la diversité des situations de l'emploi dans les secteurs d'activité et des régions. De plus, il importe  que les interventions financées à même ces budgets permettent au Québec d'agir en complémentarité des autres actions menées par Emploi-Québec et la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT).

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!