Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le lundi 20 février 2012

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Centrale nucléaire

La FCCQ appuie la réfection de Gentilly-2

La FCCQ appuie la Chambre de commerce et d’industrie Cœur-du-Québec et la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières qui ont demandé aujourd’hui à Hydro-Québec d’aller de l’avant avec la réfection de Gentilly-2 pour de nombreuses raisons économiques.

« La présence de tous les acteurs économiques, politiques et syndicaux de la région,  rassemblés sur une même tribune, démontre bien l’importance du dossier », a déclaré Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

« Nous sommes d’avis que l’impact de la fermeture de Gentilly-2 sur l’économie régionale et provinciale est plus important que ne laissent entendre les opposants, a ajouté Mme Bertrand. Il faut rappeler que des sous-traitants de l’usine emploient des gens non seulement dans la région, mais partout au Québec. »

Gentilly-2 représente le deuxième employeur industriel sur le territoire de la MRC de Bécancour et engendre des retombées économiques qui se chiffrent à 115 millions de dollars. Cette centrale crée 800 emplois de qualité et bien rémunérés, de même que 2400 emplois indirects dans la région.

Le Québec est un chef de file à l’échelle internationale en matière d’énergie hydroélectrique, mais la FCCQ croit cependant qu’il est important pour le Québec de s’appuyer sur une stratégie plurielle dans le domaine de l’énergie.

« En cette période où le Québec voit des emplois disparaître et que les PME ont été fragilisées par la crise, il est important que le gouvernement de Québec comprenne l’importance de cette installation pour l’économie régionale », a conclu Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!