Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le vendredi 27 avril 2012

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Frais de scolarité

Des propositions justes et raisonnables et un effort certain pour dénouer la crise

La FCCQ juge que les propositions faites ce matin par le gouvernement aux associations étudiantes sont justes et raisonnables et devraient être de nature à désamorcer la situation actuelle qui affecte tous les citoyens et notamment de nombreux petits commerçants et entrepreneurs, comme en fait état un grand quotidien aujourd'hui.

La FCCQ croit que la hausse des droits de scolarité est essentielle au financement des universités et à la qualité de l’éducation au Québec. Nous l’avons réitéré à plusieurs reprises, notamment lors de la grande discussion sur le financement de l’éducation qui a eu lieu il y a deux ans.

« L’étalement de la hausse sur sept ans donnera aux parents et aux étudiants plus de temps pour la planifier dans leur budget. De plus, la baisse de la contribution parentale diminuera l’impact de la hausse sur ce même budget » estime la présidente-directrice générale, Françoise Bertrand.

La mise sur place d’un groupe de travail sur la gouvernance des universités est également une bonne nouvelle et peut aider à résoudre certaines réserves émises non seulement par les étudiants, mais aussi par des gens d’affaires. Rappelons que la FCCQ est déjà intervenue sur le sujet de la gouvernance de nos collèges et universités demandant entre autres que la communauté d’affaires soit plus présente sur les conseils d’administration.

« Compte tenu du besoin de financement de nos institutions universitaires, la proposition gouvernementale démontre une réelle écoute tout en tenant compte

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!