Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le jeudi 29 mars 2012

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Budget fédéral 2012-2013

La FCCQ accueille positivement le maintien du contrôle des dépenses et le retour à l’équilibre budgétaire, mais émet quelques réserves quant au financement de l’innovation

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement le budget dévoilé aujourd’hui par le ministre Flaherty.

Des points positifs : contrôle des dépenses, équilibre budgétaire et mesures de développement économique

Nous tenons à souligner notre satisfaction envers la priorité annoncée d’un plus grand contrôle des dépenses et la réaffirmation de la volonté du gouvernement fédéral de maintenir le cap pour un retour à l’équilibre budgétaire 2015-2016. « La FCCQ salue le respect des engagements du gouvernement fédéral inscrit dans le budget de préserver les budgets octroyés aux transferts aux provinces, et ce faisant, de sauvegarder le caractère de prévisibilité de ces enveloppes destinées aux programmes sociaux et de santé,» a déclaré Françoise Bertrand, Présidente-directrice générale.

L’énoncé budgétaire met au premier plan le développement économique. À cet effet, on accueille aussi positivement une plus grande implication du gouvernement fédéral au développement des infrastructures de même qu’une implication accentuée du gouvernement fédéral dans l’exploitation des ressources naturelles. Cependant, nous nous attendons qu’il y ait une concertation avec le gouvernement provincial qui soit de nature productive et qui ne ralentisse pas les processus de décision et la mise en marche des projets.

Des attentes insatisfaites : des programmes de recherche et développement dirigés

En revanche, nous déplorons que le budget mette de l’avant des mesures de Recherche et développement qui soient fondés sur des programmes dirigés au lieu de laisser les initiatives aux entreprises qui sont davantage en mesure de cibler les axes de développement. Nous saluons l’augmentation de l’investissement du gouvernement dans la recherche et développement des entreprises, mais nous aurions espéré que cet investissement ne soit pas lié à des programmes de subventions directes.

Des inquiétudes à dissiper : la réforme du régime de pension du Canada

Le budget annonce des mesures concrètes relativement au rehaussement de l’âge de la retraite de 65 ans à 67 ans. Tout en croyant au fondement de cette mesure qui concourra à diminuer la pression sur les coûts de ce régime et à maintenir les travailleurs plus longtemps à l’emploi, une telle réforme produira des effets en profondeur sur l’économie et la FCCQ se serait attendue qu’une telle mesure fasse l’objet d’un débat public élargi de même qu’une évaluation sur les coûts indirects qui incomberont au gouvernement provincial.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!