Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mardi 3 mai 2011

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate


Prolongement de l’autoroute 73 entre Beauceville et Saint-Georges

Un investissement nécessaire pour faciliter la fluidité des transports dans l’axe Saguenay-Québec-Maine-Boston

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) appuie  la construction du tronçon d’autoroute 73 entre Beauceville et Saint-Georges. Elle joint ainsi sa voix à la Chambre de commerce de Saint-Georges-de-Beauce, ainsi qu’à celle de la Chambre de commerce régionale Chaudière-Appalaches et celles des nombreux entrepreneurs qui souhaitent que cette infrastructure nécessaire voit rapidement le jour en Beauce. La FCCQ est d’avis que l’importance de cette infrastructure dépasse le cadre régional, car celle-ci devient nécessaire à la fluidité des transports dans l’axe Saguenay-Québec-Maine-Boston.

Une route nécessaire, et ce, rapidement
« Nos infrastructures jouent un rôle clé dans le développement de nos entreprises. C’est la base même du développement économique que de soutenir les développeurs, en leur donnant les voies d’accès qui leurs sont nécessaires, » soutient madame Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

L’autoroute 73 représente l’infrastructure centrale d’accès d’une région dont l’économie est fortement axée sur le secteur manufacturier. Les travaux entre Beauceville et Saint-Georges ayant déjà débuté sur certaine portion, l’intention de mener à terme les travaux est ainsi bien claire. L’investissement de 230 millions de dollars nécessaire pour compléter le réseau routier de la région devrait  stimuler son économie comme ce type d’investissements le fut dans plusieurs autres localités.

Compléter l’axe Saguenay-Québec-Maine-Boston
Les États-Unis demeurent le principal partenaire économique du Québec. La FCCQ promeut depuis longtemps la nécessité d’entretenir des corridors de commerce, notamment avec la Nouvelle-Angleterre et l’Ontario. Il apparaît donc essentiel que ces échanges soient facilités par des infrastructures modernes et efficaces. Compléter le tronçon routier entre Beauceville et Saint-Georges constitue ainsi un excellent départ, mais l’autoroute doit être complétée jusqu’à la frontière. La Beauce, la région de Québec et le Saguenay bénéficieraient ainsi d’un accès rapide au Maine et conséquemment, à la région de Boston. La FCCQ souhaite que des plans en ce sens soient annoncés rapidement.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!