Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le lundi 21 février 2011

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate

Oui, le Québec peut et doit faire mieux

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) constate que le manifeste rendu public ce matin par François Legault a le mérite de garder à l’avant plan de l’actualité des enjeux importants pour le Québec, soit l’éducation, la culture, la performance de nos services publics et le développement de l’entrepreneuriat.

« Il n’y a rien de fondamentalement nouveau dans le manifeste, mais monsieur Legault enfonce le clou sur des réalités dont la FCCQ – et la plupart des organisations patronales du Québec – font état depuis un bon moment déjà. Oui, le Québec peut et doit faire mieux en matière d’éducation. Il doit également accroître la performance des services publics et encourager l’entrepreneuriat,  déclare Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. Il est intéressant tant par ce manifeste que par le Forum stratégique de Secor auquel la FCCQ participera demain d’observer un consensus sur le diagnostic. »

Priorité à l’éducation
L’éducation et la formation de la main-d'œuvre sont, à coup sûr, des clés de voute importantes de la productivité de nos entreprises et de notre économie. Les jeunes sont aujourd’hui mal outillés pour faire face aux réalités du marché du travail et au défi de l’innovation dans les entreprises. À cet effet, nous partageons l’affirmation du manifeste voulant qu’il faille régler rapidement le problème de la formation continue et du financement de nos universités.

Combattre l’immobilisme
Depuis quelques années déjà, la FCCQ dénonce le climat d’immobilisme qui touche le Québec. Notre portail www.quebecenavant.ca se fait d’ailleurs fort de le rappeler. L’intervention de monsieur Legault va dans le même sens. Créer un climat favorable aux investissements et poursuivre avec vigueur le développement économique du Québec est impératif. Cela, la « Coalition pour l’avenir du Québec » semble l’avoir bien compris.

Encourager l’entrepreneuriat
Le problème de la relève entrepreneuriale identifié dans le document est réel et criant. Nous sommes heureux que ce groupe partage ce constat. Heureusement, il semble y avoir du mouvement sur cette question. La FCCQ a d’ailleurs participé activement à la tournée du MDEIE préparant la stratégie de l’entrepreneuriat qui devrait être déposée d’ici l’été. La situation est en effet dramatique au Québec et nous sommes heureux de constater la quasi-unanimité qui existe sur ce constat, et sur les solutions à y apporter. La FCCQ sera d’ailleurs à la rencontre nationale sur ce sujet la semaine prochaine à Québec.

« Monsieur Legault annonce qu’il publiera une série de textes plus précis sur chacun de ces enjeux. Nous avons tous hâte de voir quelles solutions il proposera, » conclut Mme Bertrand.

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!