Accueil | English | Nous contacter
Archives: 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Salle de presse
Communiqué

Montréal, le mercredi 26 janvier 2011

Communiqué
À tous les médias
Pour diffusion immédiate

Consultations pré budgétaires du Québec :

La FCCQ demande au gouvernement de maintenir le cap dans la compression des dépenses et la création de richesse.

C’est aujourd’hui que la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a rencontré le ministre des Finances, monsieur Raymond Bachand, dans le cadre des consultations préalables au budget du printemps 2011.
Pour la FCCQ, il importe que le gouvernement poursuive son action dans la direction prise par le budget de l’année dernière. Surtout, à l’instar des autres associations patronales, elle enjoint le gouvernement à maintenir le cap vers l’élimination rapide du déficit.

« Le gouvernement ne doit pas céder au chant des sirènes syndicales qui minimisent l’importance de régler rapidement la question du déficit. Nous avons besoin de cette marge de manœuvre pour agir ponctuellement dans l’économie lorsque nécessaire. Renoncer au retour à l’équilibre budgétaire serait catastrophique pour la cote du Québec et le développement de nos entreprises, » insiste Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

La FCCQ presse donc le gouvernement de maintenir et même d’accélèrer son plan de compressions de ses dépenses, et de présenter un budget qui contribue à la création de la richesse, afin que l’État québécois soit en mesure de maintenir les acquis de la société québécoise en termes de protection sociale. Afin d’atteindre cet objectif, la FCCQ identifie 4 enjeux majeurs du Budget 2011/2012 :

  • Réorienter l’action du gouvernement vers un État moins pourvoyeur de services et ayant une administration publique réinventée, plus productive et compétitive
  • Établir une priorité nationale entre toute : l’éducation et la formation, gage de productivité et de richesse reposant sur une main-d'œuvre qualifiée
  • Établir un climat d’affaires propice à l’innovation, à la productivité et à un entrepreneuriat dynamique
  • Ouvrir les marchés: États-Unis, l’Europe, Québec-Ontario, l’ouest canadien

Version PDF


  SUIVEZ-NOUS!